Coupe du Monde au Qatar : les leviers pour protéger le climat
Actualités

Coupe du Monde au Qatar : les leviers pour protéger le climat

4 Minutes de lecture

Alors que la coupe du Monde de Football vient de commencer au Qatar, de nombreuses entités (ONG , médias et groupes d’influences) appellent au boycott de cet évènement sportif. Violation des droits fondamentaux des travailleurs immigrés, climatisation des stades à ciel ouvert et pic du trafic aérien, l’image public du Qatar est au plus bas. Face à l’éco-anxiété grandissante et le manque d’informations sur les actions possibles pour répondre à ces problématiques, la rédaction s’est intéressée aux potentiels investissements durables pour réduire son impact environnemental en tant que particulier.

Le Qatar, pays avec l’empreinte carbone par habitant la plus importante au monde, accueille la coupe du monde

Le Qatar est un petit pays de 2.8 millions d’habitants situé au Moyen-Orient . Pas plus grand que la région Ile de France, il est aujourd’hui le 2e plus gros exportateur de Gaz naturel liquéfié (GNL).

Drapeau du Qatar
Drapeau du Qatar

Si ce pays a réalisé certains investissements profitables en développant une compagnie aérienne internationale (Qatar Airways), une société de télécommunication (Ooredoo) présente dans plusieurs pays du Moyen-Orient et en rachetant notamment le club de football du Paris Saint Germain, ses avancés sur le plan écologique et de transition énergétique sont encore faibles.

Malgré la construction d’une ferme solaire de 10km de long qui permet d’alimenter les stades en électricité, les efforts produits par les autorités pour diminuer l’impact environnemental de l’évènement sportif laissent à désirer.

En effet, si l’on prend seulement le coût carbone des stades construits pour accueillir Coupe du Monde de Football 2022 celui-ci s’élève à 3.6 mégatonnes ( ou millions de tonnes) de CO2 selon la FIFA.

Si ce chiffre est contesté par de nombreuses ONG, le Qatar s’est engagé à réduire son empreinte en finançant des projets internationaux visant à réduire les émissions de CO2 via le marché des crédits carbone. Malheureusement, les achats de crédits carbone aujourd’hui réalisés représentent moins de 20% des émissions liées à l’évènement.

Toutefois la responsabilité écologique de cet évènement est aussi à remettre sur la Fédération Internationale de Football (FIFA) qui a accepté la candidature du Qatar il y a maintenant près de 10 ans.

En définitive, si cet évènement est censé rassembler, il divise les supporters entre passion sportive et éco-responsabilité. Si contrairement au Qatar et à l’organisation de la FIFA, vous souhaitez participer au financement d’un monde aligné avec ces objectifs climatiques, vous trouverez ci-dessous une liste d’idées d’investissements qui vont dans ce sens.

Oubliez le Qatar et financez le monde de demain

Idée 1 - Ouvrir un contrat d’assurance vie chez GoodVest :

Goodvest un courtier spécialisé dans le développement et la gestion de portefeuilles d’actifs financiers alignés avec les accords de Paris. En souscrivant à une assurance-vie chez Goodvest, votre épargne est pilotée par à une équipe d’experts financiers qui se chargent d’optimiser votre exposition à des entreprises ou des actifs financiers respectueux de l’environnement tout en prenant en compte différents critères liés à votre profil d'investisseur (horizon d'investissement, aversion au risque, placements à privilégier, etc).

👉 Pour en savoir plus sur Goodvest, découvrez notre guide : Avec Goodvest, donnez du sens à votre épargne

Idée 2 - Investir dans les énergies vertes

Notre deuxième idée d’investissement concerne les énergies vertes ou renouvelables. On pense ici principalement au solaire et à l’éolien qui utilise les forces de la Nature pour les transformer en électricité. Si cette thématique vous intéresse, voici 3 guides qui peuvent vous intéresser :

Idée 3 - Participer au développement de la mobilité électrique

L’industrie des transports reste malheureusement encore responsable d’une grande partie de nos émissions de CO2.

Si les batteries à lithium utilisées pour alimenter les véhicules électriques ne sont pas une solution viable à long terme, la transition d’un modèle de voiture thermique à électrique permet de réduire l’empreinte de l’activité humaine sur notre planète.

De plus, on peut raisonnablement penser, que le développement du savoir-faire de l’industrie permettra à terme de trouver des solutions alliant performance et empreinte carbone minime.

👉 Pour en savoir plus, découvrez notre guide sur les Véhicules électriques : les actions & ETF à connaitre en 2022

Idée 4 - Investir dans l’hydrogène

L’hydrogène porte aujourd’hui les propriétés essentielles à un futur décarboné. Le principal problème du solaire, de l’éolien et même du nucléaire aujourd’hui réside dans notre incapacité à stocker durablement l’énergie produite.

Le gaz hydrogène pourrait nous permettre de répondre à cette problématique. Si son développement est encore à ces balbutiements, des acteurs européens et internationaux développent des solutions pour faire de l’hydrogène une ressource clé de notre économie à horizon 2030.

👉 Pour approfondir le sujet : Actions hydrogène : Les meilleurs placements disponibles 2022

Idée Bonus - Développer des parcs d’algues pour capturer le CO2 :

Une idée d’investissement encore peu connu du grand public concerne le développement de parc d’algues. En effet l’algoculture se développe dans plusieurs pays asiatiques comme la Corée du Sud ou encore la Malaysie et offre des débouchés écoresponsables prometteurs.

Outre le développement de la faune maritime, la culture d’algues permet de séquestrer du carbone, de créer des substituts de plastique et même dans certains cas de développer des biocarburants.

👉 Si le sujet vous intéresse, découvrez notre guide complet sur Les algues : un investissement ISR d'avenir ?

L’avis de la rédaction sur ces solutions d'investissements

Les enjeux climatiques sont une thématique controversée. Si certaines entités réfutent la théorie du dérèglement climatique ou décident d’agir sans prendre en compte l’état de santé de notre environnement (Qatar, FIFA); l’épuisement de nos ressources, la hausse des températures ou encore les intempéries de plus en plus violentes qui touchent nos sociétés sont des rappels que cet enjeux nous concerne tous.

Il est important de souligner qu’il n’existe pas une mais des solutions pour répondre à ce problème. Un consensus entre les autorités compétentes, les entreprises et les concitoyens devra être trouvé pour transitionner d’un modèle uniquement centré sur le profit économique vers un système prenant en compte des critères extrafinanciers comme le respect de l’environnement.

En définitive, le développement, d’une finance 2.0, de nouveaux systèmes de production énergétique ou d’outils pour réduire notre empreinte carbone sont, selon nous, des pistes à étudier pour les particuliers qui souhaitent aligner investissement et éthique environnementale.

Sources : Ouest France, Green Peace, Économie Gouv

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
96 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *