Chute historique, est-ce un bon moment pour investir en bourse ?
Actualités

Chute historique, est-ce un bon moment pour investir en bourse ?

7 Minutes de lecture

Risque de récession aux États-Unis, crise énergétique en Europe et tensions géopolitiques autour de Taiwan, contre toute attente l'année 2022 offre aux épargnants une opportunité d'investir en Bourse à des prix bradés. La tendance baissière actuelle est-elle temporaire ? Si oui, il y a t'il des antécédents comparables et quels enseignements en tirer ? On fait le point dans cet article.

État des lieux de l’année 2022 : Une année tourmentée

Ce début d’année 2022 a été secoué par plusieurs évènements macro-économiques importants. Pour rappel, voici une liste des incidents marquants des 12 derniers mois :

  • 👉 2020-2021 : Crise sanitaire, ralentissement économique généralisé et soutien monétaire important des banques centrales. 8.664 milliards de dollars sont imprimés par la FED soit une augmentation de 4864 milliards entre le début de la crise en mars 2020 et la fin de l’année 2021.
  • 👉 Février 2022 : Début du conflit russo-ukrainien. La Russie déclare l’état d’urgence et la mobilisation de ses forces armées pour envahir l’Ukraine. L’Europe et les États-Unis, répliquent en imposant des sanctions économiques comme l’exclusion de certaines banques russes du système SWIFT, l’interdiction de financement public vers la Russie ou encore des limitations de l'accès aux marchés primaire et secondaire des capitaux de l'UE pour certaines banques et entreprise russes
  • 👉 Mars 2022 : Hausse de l’inflation, durcissement de la politique monétaire et hausse des taux d’intérêt directeurs des banques centrales américaine et européenne.
  • 👉 Août 2022 : Visite de Nancy Pelosi à Taipei qui marque un point d’escalade géopolitique important après plusieurs mois de tensions entre les gouvernements chinois et américains.

Ces épisodes mis bout à bout ont conduit à des crises sur le plan de l’approvisionnement en Chine, une crise de l’énergie en Europe et une inflation galopante atteignant des seuils encore inconnus en Europe (9.1%) et aux États-Unis (8.3%). Ces derniers se sont traduit par des baisses importantes sur les marchés financiers depuis le 1er janvier 2022 :

  • Baisse de 23% S&P 500
  • Baisse de 32% du Nasdaq
  • Forte baisse des valeurs technologiques : Nvidia (NVDA) et Netflix (NFLX) enregistrent des baisses respectives de 58 et 66%.
  • Baisse de 58% sur le Bitcoin (BTC)

👉 Pour approfondir sur cette thématique : Inflation et décrochage sur les marchés : Que s’est-il passé ?

Que peut-on apprendre des crises économiques passées ?

Malgré une situation économique morose en 2022, les données historiques des marchés nous prouvent que des années de ralentissement économiques sont selon les données disponibles aujourd’hui, les zones de rechargement les plus intéressantes pour les investisseurs. En effet, à long terme, les marchés financiers restent haussiers malgré des crises systémiques importantes :

Les plus récentes sont :

  • Bulle internet des années 2000 : entre 1997 et 2001, une vague de spéculation autour de l’émergence de services internet a secoué les marchés financiers, résultant en un pic des valeurs technologiques. Entre octobre 1998’ et mars 2000 le cours du NASDAQ a réalisé plus de 328% de croissance avant de perdre 82% de sa valeur entre avril 2000 et son point bas de marché en octobre 2002.
  • Crise des subprimes 2007-2008 : la crise des prêts immobiliers aux États-Unis a marqué un tournant dans le fonctionnement de l’économie américaine avec des conséquences sur les marchés financiers internationaux. Suite à l’effondrement de l’immobilier américain, le S&P a perdu près 57% de sa valeur entre son pic en octobre 2007 et son point bas en mars 2009.

Si ces crises ont profondément impacté les investisseurs professionnels et particuliers, les indices eux sont aujourd’hui largement en positif depuis ces creux de marchés.

Quelques exemples pour illustrer :

Depuis son point bas en août 2002, le S&P a réalisé une performance de 365%. Un investisseur ayant acheté des parts d’un ETF S&P500 à cette époque aurait donc vu son portefeuille triplé en 20 ans et ce sans compter les dividendes versés aux actionnaires.

En outre, un investisseur passif avec un prix d’achat moyen de 1000$ sur le S&P500 aurait lui réalisé une plus-value de 250% sur la même période.

Si l’on se tourne vers des valeurs plus risquées comme le Nasdaq, indice de référence des valeurs technologiques américaines, ce dernier a augmenté de 1000% soit un x10 entre 2009 et 2022.

Sur un laps de temps encore plus court, les investisseurs sur le Bitcoin pendant le bear market (période de baisse prolongée) de 2017 à 2019 avec un prix d’acquisition moyen de 6000$ ont réalisé une plus-value de 333% en 2022.

En somme, même si les performances passées ne permettent pas de prédire avec certitude les mouvements futurs, il est intéressant de noter que les deux crises majeures du début du XXIème siècle ont offert de précieuses opportunités d’investissements aux épargnants.

En effet, contrairement aux idées reçues, les meilleures opportunités d’investissements se présentent lors de périodes de perte de confiance sur les marchés. Les valeurs financières baissent, et ce sans raison fondamentale précise.

Par exemple, le prix de l’action Apple, première capitalisation boursière au monde a perdu 16% de sa valeur depuis le début de l’année, alors que l’entreprise réalise des ventes records en 2021 et 2022 et compte aujourd’hui plus une base d’utilisateurs téléphoniques plus importante que son concurrent Android aux États-Unis malgré un prix d’achat moyen nettement plus élevé.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n'investir que de l'argent que vous êtes prêt à perdre

Comme le mentionne très justement le CEO de Berkshire Hathaway, Warren Buffet : "La plupart des gens s'intéressent aux actions quand tout le monde s'y intéresse. Le moment d'acheter est quand personne ne veut acheter”.

En d’autres termes, pendant les périodes de croissance, les agents économiques soutiennent la croissance des entreprises en investissant des liquidités sur les marchés via des investissements directs ou indirects ( crédit). Cette tendance entraine une hausse du cours des actifs financiers et donc une surévaluation des actions.

Le risque d’investir dans un titre financier lors de cette période est donc bien moins important que lors d’une période de ralentissement économique où les titres financiers sont sous-évalués par rapport à la capacité des entreprises à dégager du profit.

Faut-il investir en Bourse au deuxième semestre 2022 ? Si oui comment ?

Avant d’investir sur les marchés, il est important de définir un objectif, une stratégie ainsi que la durée sur laquelle vous souhaitez rester exposé aux marchés. Notons également qu’investir sur les marchés financiers implique de s’être préalablement constitué une épargne de précaution afin de ne pas avoir besoin de l’épargne investi sur marchés à court terme et donc de bénéficier de la hausse à long terme des cours de la Bourse.

Pour en savoir plus sur ce sujet : 5 questions à se poser avant d’investir

De plus ,vous devrez également choisir parmi les différents véhicules d’investissements aujourd’hui disponibles. Les 3 véhicules les plus connus sont :

  • L’assurance vie : une enveloppe d’investissement européenne plafonnée à 152 000€ par personne et qui permet de bénéficier d’une fiscalité optimisée après 7 ans et d’avantages concernant la transmission de capital.
  • Le Plan Épargne en Actions (PEA) : enveloppe d’investissement qui permet d’investir sur les marchés européens et qui offre une réduction d’imposition 5 ans après le premier versement.
  • Le Compte-Titres Ordinaire (CTO) : véhicule d’investissement le plus connu qui permet d’investir sur des valeurs financières européennes et internationales.

Parmi les nombreux intermédiaires d’investissement disponibles, Investissons.fr vous propose une sélection d’acteurs sécurisés et régulés par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) afin d’investir votre épargne sereinement.

Courtiers en ligne Enveloppe d'investissementLes avantages clés Découvrir l'offre
assurance vie linxea
Linxea Avenir
Assurance-vie✅ Gestion Active Libre ou Pilotée
✅ Fonds euro boosté à 2% et 600 unités de compte disponibles
✅ 0% de frais d'entrée de versement ou d'arbitrage
✅ 0.6% de frais de gestion par an
Ouvrir un contrat d'assurance vie avec Linxea Avenir
PEA FortuneoFortuneoPEA✅Gestion libre ou sous gestion
✅ Offre PEA compétitive à partir de 1.95€ par ordre
✅ Une interface épurée et facile à prendre en main
Ouvrir un PEA Fortuneo
Acheter des actions NVIDIA avec eToro
eToro
CTO✅ 0% de commissions sur les actions et les ETF
✅ Une interface simple et intuitive
✅ Une communauté de plus de 20 millions d'utilisateurs
Acheter des actions avec eToro
Acheter des actions NVIDIA  avec DEGIRO
DEGIRO
CTO✅ Un catalogue de plus de 20 000 actifs financiers
✅ Des outils et des analyses haut de gamme
✅ Une déclaration fiscale facilitée
Acheter des actions avec DEGIRO

XTB
CTO✅ Accessible à partir de 1€
✅ Une interface mobile simple et performante
✅ Des frais réduits sur les Contrats à terme (CFD)
Acheter des actions avec XTB

Sélection des meilleurs courtiers pour investir en Bourse en 2022

Enfin, avant d’investir, il est important de comprendre qu’un investissement en actions ou sur un ETF implique des risques de pertes de capital. En effet, comme expliqué précédemment, les cours des marchés financiers sont basés sur la confiance des agents économiques. Ainsi, dans une période économique instable comme celle que nous vivons en 2022, il est impossible de prédire si les acteurs des marchés feront remonter les cours de la bourse d’ici 1 mois, un trimestre ou une année.

De plus, contrairement aux traders qui tentent de prédire la direction du cours d’une action à court terme, les investisseurs spéculent sur la capacité d’une entreprise à dégager du profit sur le moyen, long terme.

En définitive, pour les investisseurs débutants, l’application d’une stratégie d’investissement programmé sur plusieurs semaines reste selon nous la stratégie la plus adaptée.

En cas de baisse du marché à court terme, l’investisseur pourra optimiser son point d’entrée en injectant progressivement son capital sur les marchés. En cas de retournement des marchés, l’investisseur débutant sera déjà exposé et pourra bénéficier de l’appréciation des cours avec une partie de son capital.

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
96 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *