lexique des starts up tech
Nouvelles Technologies

Le lexique des startups Tech : Tour d'horizon

10 Minutes de lecture

Dans son éternelle quête d’innovation, le monde des affaires et de l’industrie a pour habitude de régulièrement inventer de nouveaux termes. Et c’est particulièrement vrai dans le monde des startups tech, novatrices par essence. Des mots comme proptech, fintech, greentech et bien d’autres fleurissent ainsi chaque année. Censé définir plus clairement un secteur d’activité ou un concept, l’évolution permanente de ce lexique tech peut finalement créer l’effet inverse. Point d’inquiétude, Investissons.fr vous propose notre définition, claire et intelligible de chacun de ces néologismes.

Qu'est ce que la DeepTech ?

block aim icon

DeepTech combine les termes «deep» et «technology»

Il s'agit en effet du terme le plus générique, né de la contraction entre le mot « deep » (profond en anglais) et « technology ». Toutes les startups qui proposent un produit ou un service basé sur une technologie innovante capable de provoquer une rupture au sein de son secteur peuvent être considérées comme appartenant au secteur de la deeptech.

En somme, c'est l'innovation technologique par excellence.

☝🏻 Pour en savoir plus : Qu'est ce que la DeepTech Green ?

Qu'est ce que l'Agtech ?

block aim icon

AgTech est le mot-valise qui allie les termes «agriculture» et «technology»

En plus d’agtech, il est également possible d’apercevoir les mots agrotech ou agritech. Tous ces termes désignent cependant la même chose : les entreprises qui utilisent la technologie dans l’agriculture, l’horticulture ou l’élevage (y compris aquatique).

Les sociétés de l’agtech ont donc pour objectif d’améliorer la production ou de simplifier la gestion pour les agriculteurs. Pour cela, elles peuvent par exemple proposer des drones d’épandage ou mettre au point de nouveaux types de semences, d’engrais, etc…

Grande puissance agricole, la France a naturellement développé le secteur de l'agtech. Jusqu'à devenir un leader mondial du domaine. Parmi les startups françaises de l'agritech, on peut citer Naïo Technologies, développeurs des robots agricoles, ou encore Weenat, le spécialiste de la météorologie appliquée à l’agriculture.

Qu'est ce que la FoodTech ?

block aim icon

FoodTech est l'association de «food» et «technology»

Dans l’industrie alimentaire aussi, la révolution digitale est lancée. Impression 3D de nourriture, viande cultivée dans des boîtes de pétri, nouveaux systèmes de livraison… La foodtech développe de nouveaux moyens de consommer, d’acheter ou de produire des aliments à l'aide des avancées technologiques.

Cette fois encore, la France est particulièrement performante dans ce secteur, et des nombreuses start-ups se développent régulièrement. On peut notamment penser à La Patisserie Numérique qui propose des impressions 3D alimentaires. Sinon, l'entomoculture comme nouveau moyen d'alimentation est également de plus en plus prisée au sein de l'Hexagone, représentée notamment par Ÿnsect, une start-up parisienne désormais connue du monde entier.

Qu'est ce que l'EdTech ?

block aim icon

EdTech, ou la contraction entre «éducation» et «technology»

L'edtech se définit par l'ensemble des entreprises proposant des services de formation ou d’éducation via les nouvelles technologies. Les massive open online course (MOOC), ou cours en ligne en ligne ouverts et massif en français, sont les exemples d’application d'Edtech les plus connus. Ces formations sur le web, en direct ou en différé permettent ainsi de se former depuis chez soi, et surtout d'être accessibles au monde entier. À condition bien sûr de disposer d'une connexion internet.

Cela étant dit, l’edtech comprend tous les moyens d’enseignement alternatifs basés sur la technologie et le net. Ainsi, l’application de formation linguistique Babbel et son application pour smartphones font également partie du secteur edtech. Idem pour les cours de musique en ligne, ainsi que toutes les applications à mi-chemin entre formation et jeux vidéo. À titre d'exemple, on peut citer Reality Academy, une start-up basée à Bagnolet qui propose des formations en réalité virtuelle (sécurité routière, vente, management, etc...).

Qu'est ce que la Fintech

block aim icon

La FinTech est la combinaison de «finance» et «technology»

Certainement le plus connu des mots-valises détaillés ici, la fintech est le secteur correspondant à toutes les entreprises qui redéfinissent les services financiers et/ou bancaires à l’aide des technologies digitales.

Le plus souvent, les startups de la Fintech proposent leurs services en ligne, ce qui permet à leurs clients de profiter de leurs services depuis le monde entier. De plus, en se passant le plus souvent de point de vente ou d'établissement physique et en confiant leur service client à des IA, ces sociétés réduisent leur coût de fonctionnement. Une économie dont bénéficie également leurs clients, puisque les entreprises de la fintech peuvent par conséquent proposer des frais bien moindres que les institutions financières classiques.

Les systèmes de paiement en ligne comme Paypal, les néobanques (N26, Revolut, etc...), ou encore les courtiers en ligne tels qu'eToro et de prêts entre particuliers font également partie du secteur de la fintech.

Qu'est ce que la PropTech ?

block aim icon

PropTech, l'assemblage entre «property» et «technology»

La proptech correspond à l'ensemble des entreprises qui utilisent la technologie pour améliorer ou réinventer le secteur immobilier. Qu'il s'agisse d'accélérer la construction grâce à des outils technologiques de pointe, de faciliter la gestion des actifs via internet, d'effecteur la prospection des biens via la réalité virtuelle sans tenir compte de la distance géographique, de modéliser des plans en 3D pour les rendre plus clairs aux acheteurs... Tous les services de l’industrie immobilière ou presque peuvent être simplifiés et/ou rendus plus efficaces grâce à la proptech.

Outre la construction et la gestion d'actif, la proptech englobe également le secteur très en vogue de la domotique. En effet, les habitations dites intelligentes (automatisation des équipements électriques, du chauffage...) comme peuvent par exemple proposer Qualibat ou Khomeo sont en quelque sorte des maisons témoins de l'avancée de la proptech.

Qu'est ce que l'InsurTech ?

block aim icon

InsurTech mélange «insurance» et «technology»

L’insurtech (ou assurtech), c'est cette fois le secteur de l'assurance réinventé par les solutions technologiques. Assurance, finance et même immobilier allant souvent de pair, l’insurtech est parfois considérée comme une sous-catégorie de la fintech ou de la proptech. Cependant, les acteurs de l’insurtech s’attèlent aussi bien à la gestion des polices d’assurances relatifs à l’habitation que de l’automobile ou la santé, ce qui justifie l'utilisation d'un terme qui lui est propre.

Plus concrètement, l'assurtech va notamment innover en misant sur la dématérialisation des contrats d'assurances, l'automatisation et la personnalisation des offres via l'Intelligence Artificielle ainsi que l'exploitation de grandes masses de données souvent récupérées à l'aide d'objets connectés et de capteurs de plus en plus en précis. À l'instar de la fintech pour le secteur financiers, l'insurtech capitalise alors sur ces aspects pour proposer des services d'assurance moins chers et modulés selon les besoins de chaque client.

Parmi les acteurs de l'insurtech, on pense notamment à Monk qui, grâce à l'Intelligence Artificielle, a développé un système de détection, classification et d'analyse de dégâts sur les véhicules de manière automatique. Cette dernière a d'ailleurs été rachetée par le groupe américain AVC en février 2022 pour un montant resté secret.

Qu'est ce que la LegalTech ?

block aim icon

LegalTech, la fusion entre «legal» et «technology»

Les entreprises technologiques intervenant dans le domaine du droit. Un secteur complexe qui demeure bien souvent obscur à moins d'être un spécialiste juridique ! Si originellement, la legaltech était donc exclusivement dédiée aux professionnels du droit, principalement en mettant à leur disposition de nouveaux outils de gestion (aide à la facturation, comptabilité, classement de documents, etc...), elle se démocratise peu à peu.

Désormais, la legaltech s'adresse également aux entreprises et aux particuliers, quels que soient leurs besoins d'analyses, d'informations ou d'accompagnement juridique. En France par exemple, on peut citer Call A Lawyer, une plateforme de mise en relation entre avocats et justiciables et un moteur de recherche dédié aux conseils juridiques.

Qu'est ce que la BioTech ?

block aim icon

BioTech : le mélange entre «biology» et «technology»

Les startups de la biotech utilisent ou modifient les matériaux vivants pour créer des produits ou des services. Évidemment, l'étude des organismes vivants est un vaste sujet, et l'écosystème de la biotech l'est tout autant. Elle peut donc s'appliquer à des domaines aussi variés que l'industrie, l'alimentation, la santé, le développement durable, l'industrie chimique... Qu'il s'agisse d'exploiter les cellules souches, de développer de nouveaux biocarburants ou de séquençage ADN, la biotech est omniprésente !

Le secteur est particulièrement en vogue dans les pays développés, et notamment en France. Montpellier notamment, est devenue un carrefour de startups spécialisées en biotechnologie, d'agroalimentaire et de développement durable mondialement reconnu.

Qu'est ce que la HealTech ?

block aim icon

HealthTech rassemble les termes «health» et «technology»

Étroitement lié à la biotech, l'healthtech rassemble les acteurs d'innovation spécialisés dans le domaine de la santé. Il peut aussi bien s'agir de nouveaux équipements que de médicaments ou de solutions digitales. On pense évidemment à une plateforme comme Doctolib, leader de la prise de rendez-vous médicaux au niveau européen.

Plus centrée sur le soin et le diagnostic, la medtech est une sous-branche de l'healthtech, plus généraliste quant à elle. Concrètement, une solution digitale permettant de simplifier la gestion administrative relève de l'healthtech, et non de la medtech. À l'inverse, un autotest du Covid-19 ou le développement d'une nouvelle prothèse sont des exemples à la fois de medtech et d'healthtech.

Qu'est ce que la GreenTech ?

block aim icon

GreenTech réconcilie le «green» et la «technology»

Le terme greentech réfère à l'utilisation des nouvelles technologies pour participer à la protection de l'environnement et du développement durable. Parmi le large spectre d'application que couvre la greentech, on peut par exemple citer l'agriculture, l'énergie ou encore la revalorisation de matériaux. Ainsi, une entreprise comme Woodoo, qui améliore les propriétés du bois pour le rendre aussi résistant que du métal. À terme, le patron de Woodoo, un chimiste devenu architecte français espère que son bois augmenté puisse remplacer le béton et le verre dans les constructions futures.

Notez qu'on parle également de cleantech : une sous-branche de la greentech exclusivement centrée sur la question du recyclage. Circul'egg, une startup qui revalorise les coquilles d'oeuf en aliments pour animaux ou en produits cosmétiques, s'inscrit clairement dans la démarche cleantech.

Qu'est ce que l'AdTech ?

block aim icon

AdTech, la combinaison entre «advertising» et «technology»

Les startups technologiques évoluant dans le secteur de la publicité. Notez que le terme madtech peut également être utilisé. L'utilisation de plus en plus répandue du Big Data et des campagnes de marketing ciblées (principalement en ligne) ont d'ores et déjà fait de l'adtech une pratique extrêmement courante, déclinable à tous les secteurs d'industrie.

Les publicités que vous recevez sur votre téléphone en fonction de vos dernières requêtes sur les moteurs de recherche constitue un exemple criant de l'application endémique de l'adtech. Des campagnes online, ciblées via la récolte et le traitement des données de navigation, le tout de manière constante... L'adtech dans toute sa splendeur !

Servant d'intermédiaire entre un annonceur et le site (ou l'application) sur lequel est diffusé son espace publicitaire, les pépites de l'Adtech sont souvent méconnues du grand public. Néanmoins, il est probable que vous ayez déjà entendu parler de Criteo, un des leaders mondiaux du ciblage publicitaire sur Internet made in France.

Qu'est ce que la RetailTech ?

block aim icon

Le RetailTech noue le «retail» et la «technology»

Toute startup technologique qui agit dans les secteurs de la vente au détail et/ou de la grande distribution. Une fois encore, il s'agit principalement de digitaliser les procédés pour augmenter ou cibler les ventes. Concrètement, le retailtech se traduit notamment par l'utilisation de bornes de paiement automatiques, ou par la mise en place de points de vente en réalité virtuelle.

Mais pas seulement ! Les applications de cashback, qui appliquent automatiquement des réductions, des remboursements ou des points de fidélités après achat s'inscrivent également dans la démarche retailtech. À ce titre d'exemple, on peut citer Joko, iGraal ou encore Poulpeo.

La tech française, et surtout la fintech a explosé ses records de finacement en 2021 - Source : Statista

Comment investir dans ces starts up Tech?

Qu'il s'agisse de biotech, foodtech ou tout autre secteur évoqué plus haut, les innovations technologiques sont généralement le fruit de la réflexion d'un ou quelques visionnaires d'avant-garde. Par conséquent, la grande majorité des acteurs tech sont des startups non cotées en Bourse, à l'exception de quelques grands noms comme le champion du ciblage publicitaire Criteo (CRTO), au NASDAQ depuis 2013.

Pour pouvoir profiter des plus petites structures à fort potentiel de développement, il faudra donc innover. Et probablement passer par d'autre vecteurs d'investissements que la Bourse, à laquelle les petits groupes ne sont pas (encore ?) exposés...

Le crowdfunding : Investir directement dans des starts up tech

Pour investir dans une nouveauté, il faut parfois la repérer très tôt ! Un bon moyen de surveiller les jeunes sociétés consiste donc à suivre de près les plateformes de financement participatifs. Celles-ci ne manquent en effet pas de projets ambitieux en demande de moyens, et ne fonctionnent pas uniquement via des dons. Une plateforme comme Wiseed par exemple est spécialiste du financement de startups technologiques contre une partie du capital. Des plateformes de prêts rémunérés comme Pretup sont également à suivre.

🔗 Pour aller plus loin, un article sur les meilleures plateformes vous attend.

Le Private Equity : Optez pour une gestion déléguée pour investir dans des starts up tech

Autre méthode d'investissement très en vogue pour ces secteurs, le capital-risque (ou private equity). Cette pratique de plus en plus répandue consiste à acquérir des parts de capital d'une société non-cotée en Bourse. Idéale pour des startups de la tech encore sous les radars ! Qu'il s'agisse d'investissement direct ou via des fonds spécialisés, le private equity est un investissement à long terme, qui peut être risqué mais à fort potentiel de rendement. Vous pourrez de plus intégrer ces parts à votre PEA, un compte-titres ou une assurance-vie pour bénéficier de leurs avantages fiscaux.

Et en ce qui concerne les fonds spécialisés, en voici quelques-uns qui dédiés aux secteurs qui nous intéressent :

  • ENGIE New Venture (greentech, énergies);
  • Kurma Partners (healthtech)
  • AgFunder (foodtech, agritech)
  • AXA Strategic Ventures (fintech)

Et la liste est bien entendu loin d'être exhaustive.

🔗 Pour plus de détails, consultez notre article dédié au fonctionnement du private equity.

Conclusion

Clairement, l'invention de nouveaux concepts, d'anglicismes et de champs lexicaux parfois obscurs ne date pas d'hier. Et il y a fort à parier que bien d'autres encore verront le jour dans les années à venir, à mesure des avancées technologiques en tout genre.

En attendant, vous voilà devenu un expert de la startup technologique !

29 posts

About author
Rédacteur indépendant depuis plus de 4 ans. Passionné par la vulgarisation de l'industrie, de la finance et des nouvelles technologies, Baptiste démocratise les sujets liés aux matières premières, aux marchés financiers et au développement durable.
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Investissements alternatifs

Qu'est-ce que la DeepTech Green ?