« Pig butchering » : quelle est cette arnaque et comment s’en protéger ?

Ces dernières années, un type d’arnaques fait de plus en plus parler d’elle : le « pig butchering », ou l’abattage du cochon. En quoi consiste-t-elle ? Pourquoi est-elle parfois difficile à repérer ? On fait le tour de cette technique, qui se base sur la manipulation des victimes.
Pig butchering arnaque

Le « pig butchering », c’est quoi ?

Le pig butchering, c’est le nom qu’ont donné les arnaqueurs à cette technique, qui se base sur une manipulation poussée. On peut la traduire par « abattage du cochon » ou « engraissage du cochon ». Elle consiste à endormir la confiance des victimes pendant des semaines ou des mois, afin de les « engraisser ».

Les arnaqueurs séduisent leur victime, amicalement ou romantiquement, pendant une très longue période. C’est lorsqu’ils sont certains que leur victime croit qu’il s’agit d’une « vraie » relation sincère qu’ils frappent. Ils trouvent alors un moyen de soutirer de l’argent à leur cible. Ensuite, ils disparaissent, ou bien ils continuent à ponctionner de l’argent à la personne de manière régulière.

Voici les étapes d’une arnaque de type « pig butchering » :

  1. Le premier contact. La future victime est contactée par les réseaux sociaux, sur certaines messageries comme Telegram ou WhatsApp, ou encore sur une application de rencontres.
  2. La séduction. Les arnaqueurs prennent le temps de créer des liens qui semblent sincères avec leur victime. Ils partagent des informations, des histoires en apparence personnelles et invitent leur victime à se confier. Souvent, ils essaient de créer un lien romantique.
  3. La mention de l’investissement. Au bout d’un temps qui peut être assez long, l’arnaqueur mentionne en passant une « opportunité » qui lui a permis de gagner de l’argent. Au départ, il n’invite pas nécessairement la victime à investir elle-même.
  4. La première demande d’argent. Ensuite, lorsque le moment est opportun, l’arnaqueur propose à sa victime d’investir son argent dans une opportunité. Il peut aussi plus simplement lui demander des fonds pour couvrir une dépense urgente, une maladie…
  5. Le premier « gain ». Dans le cas d’un faux investissement, l’arnaqueur peut reverser une somme à la victime, pour lui faire croire qu’elle a multiplié ses gains. C’est la phase d’« engraissage » à proprement parler. Pendant ce temps, elle continue les conversations de manière normale. La victime croit alors qu’elle a fait une bonne affaire grâce à son ami.
  6. L’abattage du cochon. L’arnaqueur ayant totalement endormi les soupçons de sa victime, il lui demande alors plus d’argent, lui faisant croire qu’elle va gagner encore plus. Une fois l’argent reçu, l’arnaqueur disparaît. Parfois, il parvient à soutirer plusieurs fois des sommes importantes avant de couper le contact.

Retrouvez aussi notre guide : Copy trading et social trading – Attention aux dérives !

Des conséquences multiples

Le pig butchering est considéré comme une arnaque particulièrement néfaste. Elle permet en effet de dérober des sommes importantes et elle cause aussi des dégâts psychologiques. Les victimes pensaient en effet sincèrement avoir trouvé un ou une confidente, un partenaire amoureux, une personne de confiance.

Une autre conséquence, c’est que les personnes hésitent souvent à rapporter le crime aux autorités, par honte de s’être laissées berner. Cela participe à ce que les arnaqueurs échappent à la loi.

Des techniques sophistiquées pour tromper les victimes

Plusieurs sites et réseaux sociaux ont alerté sur la montée en puissance de ce type d’arnaques, et sur la difficulté de déceler ces vastes réseaux. Souvent, il s’agit d’une vraie entreprise illégale, et si la victime croit communiquer avec une seule personne, ce sont plusieurs « employés » organisés qui essaient de lui soutirer de l’argent. La « relation » est donc inventée de toutes pièces.

Pour camoufler tout cela, de faux comptes sont montés sur les réseaux sociaux. Ils sont interconnectés et semblent légitimes au point de tromper les services anti-fraude de Facebook, Instagram ou X. Par ailleurs, le recours à des moyens de paiement alternatifs (carte prépayée, cryptomonnaies…) rend le pistage des malfaiteurs difficile. L’arrivée de l’IA générative a aussi permis de créer facilement de fausses images et vidéos.

Lisez aussi – Qu’est-ce que le Multi Level Marketing (MLM) et pourquoi faut-il s’en méfier ?

Comment repérer une arnaque de type « pig butchering » ?

Tous ces éléments font qu’il est parfois difficile de déceler un « pig butchering ». Comment alors s’en prémunir ? La première chose à repérer, c’est bien sûr l’anonymat de la personne à laquelle vous parlez. Bien que les amitiés en ligne soient désormais courantes, il faut s’assurer que vous conversez avec une « vraie » personne.

Des détails peuvent mettre la puce à l’oreille : ses réseaux sociaux sont-ils alimentés régulièrement et cohérents les uns avec les autres ? Le numéro de téléphone utilisé correspond-il au pays où est censée résider la personne ? Cette dernière essaie-t-elle d’approfondir la relation très vite, sans réellement vous connaître ? Se souvient-elle de vos conversations de manière fiable ?

Par ailleurs, toute opportunité d’investissement qu’on vous propose – même dans la vie hors ligne ! – doit être traitée avec la plus grande prudence. Il va sans dire que plus les gains promis sont élevés, plus l’opportunité est suspecte. Posez-vous la question suivante : pourquoi une personne que je connais en réalité très peu me donnerait-elle une opportunité d’investissement ? Qu’a-t-elle à en tirer ?

Dans le doute, il ne faut jamais partager d’information financière ou de moyen de paiement de quelque nature que ce soit si vous ne connaissez pas la personne. Dans le secteur de l’investissement, les opportunités « en or » sont extrêmement rares. Ne vous faites donc pas avoir par la « FOMO » !

Ne manquez pas notre article : Investir son argent en 2024 : Les erreurs à éviter

J’ai été victime de « pig butchering », que faire ?

Si vous avez été victime de pig butchering, la première étape sera de vous assurer que les arnaqueurs n’ont plus accès à vos comptes. Changez vos mots de passe et si besoin faites opposition à vos moyens de paiement. Ensuite, n’effacez pas les conversations que vous avez eues : celles-ci peuvent servir de preuve.

Il conviendra ensuite de signaler aux autorités que vous avez été victime d’une arnaque. Pour les particuliers résidant en France, un portail en ligne a été mis en place par le gouvernement : il vous permet de déposer plainte et éventuellement de rassembler votre dossier avec ceux d’autres victimes :

Porter plainte en ligne pour les arnaques sur internet (portail THESEE)

On vient de le voir, les arnaqueurs peuvent jouer avec nos émotions et être très patients. On ne le répétera donc jamais assez : envoyer de l’argent à un individu inconnu n’est (presque) jamais une bonne idée.

Marine Debelloir

Marine Debelloir

Rédactrice crypto et investissement depuis 2018, j'ai à cœur de démocratiser et décrypter des notions très variées, pour aider chacun à naviguer dans le monde de l'investissement en toute sécurité.

Nos derniers articles