Copy trading et social trading – Attention aux dérives !

Le copy trading et le social trading sont à la mode, portés par l’essor des réseaux sociaux. Il faut cependant se méfier de ceux qui présentent la technique comme une méthode miracle. Nous faisons le point sur cette technique d’investissement, en quoi elle peut être intéressante, et les éléments dont il faut se méfier.
social trading copy trading

Copy trading : qu’est-ce que c’est ?

Le copy trading a bénéficié d’un grand intérêt du public ces dernières années, et pour cause. La méthode promet aux débutants de pouvoir faire du trading à court terme (day trading notamment) en limitant les risques, et sans connaître grand-chose aux marchés financiers.

Comment cela fonctionne-t-il ? Simplement, le copy trading est l’acte de « copier » le portefeuille et les mouvements de fonds d’un investisseur expérimenté. Aussi appelée « trading social », la pratique permet d’imiter la stratégie d’une autre personne en qui on a confiance.

Sans surprise, le copy trading s’est développé de concert avec l’explosion des réseaux sociaux, au début des années 2010. Il s’agit d’une méthode qui est très liée à la personnalité des investisseurs que l’on suit. Des influenceurs et autres personnalités publiques en font en effet parfois leur fonds de commerce : ils vous promettent des gains réguliers si vous suivez leur stratégie.

À l’origine, une pratique légitime

La pratique est tout à fait légale, et la croissance exponentielle du marché a montré l’intérêt des investisseurs en herbe. En 2021, le marché pesait déjà 2,2 milliards de dollars et un rapport d’Insight Partners affirme que ce chiffre grimpera jusqu’à 3,7 milliards de dollars d’ici à 2028.

A l’origine réservé à une poignée de plateformes, dont eToro, qui a grandement participé à populariser le concept, le copy trading est désormais arrivé sur la majorité des plateformes de trading majeures. Celles-ci proposent des rankings et des moyens de surveiller ses trades, avec des utilisateurs réputés.

La pratique est fortement encadrée au niveau européen… Pour les plateformes qui sont domiciliées localement. Certaines sont en effet basées à Chypre ou dans d’autres zones moins regardantes, mais restent disponibles sur le Web français. C’est de celles-ci dont il faut se méfier, ainsi que des influenceurs qui ont fait du copy trading leur modèle de rémunération.

À lire sur le même sujet – Avis eToro : Tout ce qu’il faut savoir

Les dérives du copy trading

Là où le copy trading peut s’avérer problématique, c’est en effet quand il est promu par des influenceurs sur les réseaux sociaux. Ces personnalités jouent en effet de leur apparente richesse et de leur style de vie pour alimenter un fantasme de gains faciles chez leurs followers.

Ce « social trading » est très répandu, mais il peut causer des pertes importantes. En 2020, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) française soulignait en effet certaines dérives. Alors que les courtiers proposant du copy trading sont très encadrés, avec des avertissements obligatoires liés au risque, ce n’est pas le cas des influenceurs, qui font la promotion de certains produits financiers à tort et à travers.

Claire Castanet, directrice des relations avec les épargnants à l’AMF, expliquait ainsi le risque de certains mécanismes comme les effets de levier, sur le site de Boursorama :

« En copiant automatiquement les investissements d’un trader, voire d’un robot, les épargnants peuvent acheter, sans en avoir conscience, des produits financiers très risqués, à effet de levier, comme les CFD (“contracts for difference”). »

Par ailleurs, les influenceurs qu’on voit sur les réseaux sociaux ont tout intérêt à « gonfler » leur succès. Souvent, ils ne sont pas réellement formés à la finance, et ils peuvent cacher des rémunérations ou les sources réelles de leur fortune. L’enjeu pour l’investisseur débutant est donc avant tout de se former :

« Un investisseur doit toujours être à la manœuvre sur ses investissements. Il est important de se construire progressivement une culture boursière, se constituer un portefeuille diversifié, de se former et de s’informer plutôt que de suivre les modes. »

A découvrir également – Qu’est-ce que le Multi Level Marketing (MLM) et pourquoi faut-il s’en méfier ?

Copy trading : la prudence est de mise

Du côté du ministère de l’Économie, le message est le même : prudence.

« Soyez prudent face au copy-trading et aux promesses de gains faciles. La plupart des participants finissent par perdre leur capital en raison d’une prise de risque maximale et d’une méconnaissance des produits. »

Comme pour tous les produits financiers, il est donc essentiel d’avoir une bonne connaissance des marchés, des différents mécanismes en jeu, et de savoir gérer son rapport au risque. Aucun service d’investissement ne vous permettra de devenir riche « clé en main », en imitant simplement la stratégie d’une autre personne.

Pour résumer, le copy trading peut donc être un bon moyen d’analyser comment certains traders expérimentés gèrent leur portefeuille, mais il ne se substituera en rien à une vraie connaissance des marchés, et à l’expérience que l’on se crée en analysant soi-même ses investissements.

Pour aller plus loin – Les ETF à effet de levier : Miracle ou déception ?

Sources : AMF, Boursorama

eToro est une plateforme multi-actifs qui propose à la fois d'investir dans des actions et des crypto-actifs, ainsi que de négocier des CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et s'accompagnent d'un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 74 % des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi dans chaque position.

Cette communication est destinée à des fins d'information et d'éducation uniquement et ne doit pas être considérée comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Le Copy Trading ne constitue pas un conseil en investissement. L'investissement et la conservation des crypto-actifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Pas de protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC ne propose pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations publiques non spécifiques à une entité sur eToro.xx

Marine Debelloir

Marine Debelloir

Rédactrice crypto et investissement depuis 2018, j'ai à cœur de démocratiser et décrypter des notions très variées, pour aider chacun à naviguer dans le monde de l'investissement en toute sécurité.

Nos derniers articles