Jamie Dimon prévoit une hausse des taux supérieur à 4.5%
Actualités

Jamie Dimon prévoit une hausse des taux supérieure à 4.5%

3 Minutes de lecture

Lors d’une conférence de l’industrie à Washington, Jamie Dimon s’est exprimé sur les perspectives économiques aux États-Unis. Le CEO de JPMorgan Chase a affirmé que la FED devra augmenter ses taux d’intérêt directeurs au-delà de 4.5% pour faire baisser l’inflation. On fait le point dans cet article.

Une forte volatilité sur les marchés après la présentation des chiffres de l’inflation américaine

Le département du travail et des statistiques américain a présenté hier ses dernières estimations du Consumer Price Index (CPI), indice référent pour mesurer l’inflation américaine.

Sur un an, la hausse généralisée des prix aux États-Unis a augmenté de 8.2% soit un record depuis plus de 40 ans. Si ce chiffre est inférieur aux estimations du mois d’août ( 8.3 vs 8.2%), il reste bien supérieur aux objectifs de la banque centrale américaine (FED) de contenir l’inflation entre 1.5 et 2% par an.

La journée du jeudi 13 octobre s’est soldée par une forte volatilité sur les marchés financiers. Les traders de Wall Street ont vu le S&P500 perdre 2% de sa valeur après les annonces avant de clôturer 2.6% au-dessus de sa valeur de départ.

Cours du S&P500 depuis 2012 , indice de référence des 500 entreprises américaines les plus capitalisées

Selon le Wall Street Journal, ce mouvement peut être expliqué par forte pression vendeuse des traders. En effet, une fois les chiffres de l’inflation présentés, le cours du S&P 500 a brutalement chuté, permettant aux spéculateurs d’enregistrer une plus-value. Toutefois, le marché a fini par rebondir sur sa moyenne mobile 200 jours, seuil symbolique qui n’avait pas été retesté depuis le crack Covid de mars 2020.

Jamie Dimon prévoit une hausse supérieure à 4.5% des taux de la FED

Une inflation supérieure à 8% confirme la nécessité de la FED de continuer à monter ses taux. Si Cathie Wood présentait un argumentaire poignant sur les déboirs des calculs de l’institution monétaire américaine pour mesurer la hausse des prix en début de semaine, son homologue Jamie Dimon, CEO de l’une des banques les plus influentes au monde, apporte son soutien la FED.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n'investir que de l'argent que vous êtes prêt à perdre

Lors d’une conférence de l’industrie à Washington, le patron de JPMorgan Chase, affirmait qu’une hausse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale des États-Unis au-delà de 4.5% serait nécessaire pour contenir l’inflation.

Pour rappel depuis le début de l'année, la FED a augmenté à 5 reprises ses taux d'intérêts faisant passer ces derniers de 0 à 3.5% en l'espace de 9 mois. La montée des taux a pour effet de réduire la capacité des entreprises à financer leurs opérations par le crédit. De plus une montée des taux entraine les investisseurs à se protéger d'un ralentissement de l'économie, ce qui se solde généralement une baisse des actifs risqués et un transfert de liquidités vers les valeurs refuges comme les métaux précieux ou le dollar.

Cette prise de position confirme le pessimisme de Jamie Dimon sur l’état de santé de l’économie américaine. Plus tôt dans la semaine, il avait confié à CNBC qu’il prévoyait une récession économique dans les six à neuf prochains mois.

Comme le rapporte Bloomberg :” Lors d’une forte récession, vous pouvez vous attendre à ce que le marché baisse encore de 20 à 30%” affirmait Mr Dimon.

👉 Sur le même sujet : Attendez-vous à un "ouragan économique" s'inquiète le patron de JP Morgan, Jamie Dimon

En définitive ces différentes prises de parole sont à remettre dans un certain contexte. La Banque JPMorgan Chase présentera ses résultats trimestriels dans les prochaines heures. Le CEO de la banque d’affaires est connu pour ses déclarations enflammées. Il avait déjà, il y a quelques mois, présenté ses craintes concernant le ralentissement de l’économie ou encore ses doutes sur la viabilité de certaines classes d’actifs comme les cryptomonnaies.

👉 Vous aimerez également : Protéger son épargne en période d’inflation : quelles solutions ?

S'il est impossible de prévoir comment les marchés réagiront à la présentation des résultats de l’entreprise, Jamie Dimon reste connu comme fin stratège de la sphère financière. Ces annonces sont-elles des alertes lancées aux investisseurs pour se prémunir des risques macro-économiques actuels ? Ou une manière déguisée pour le patron de JPMorgan d’influencer les marchés et faire de nouvelles acquisitions à de meilleurs prix ? Affaire à suivre.

Sources : Wall Street Journal, Bloomberg, Market Insider

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
96 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *