Ray Dalio alerte sur la situation économique de la Chine
Actualités

Ray Dalio alerte sur la situation économique de la Chine

5 Minutes de lecture

Dans son dernier article publié sur Linkedin, le PDG du Bridgewater Associates revient sur la situation économique en Chine et les conséquences d'une escalade des tensions sino-américaines. On fait le point sur les éléments clés à retenir.

Les points clés de la 20e réunion du parti communiste chinois

Ray Dalio commence son argumentaire par présenter les différents points à retenir de la dernière réunion du parti communiste chinois. Parmi les informations présentées voici l'essentiel à retenir :

  • La Chine, 2e puissance économique au monde s’apprête à affronter de grands bouleversements économiques, sociaux et commerciaux. Si la gestion du covid et la bulle immobilière sont deux facteurs à noter, le PDG de Bridgewater Associates souligne que des crises démographiques et géopolitiques pourraient également toucher le pays.
  • Xi Jinping, leader du parti communiste, souhaite (quoi qu’il en coûte) faire de la Chine une puissance régionale et internationale sans égal d’ici 2050.
  • Une transformation de politique économique est en cours : Si le pays a connu une phase de croissance au cours des dernières années, Xi Jinping remplace progressivement les membres néo-libéraux du PCC, pour développer une économie néo-communiste contrôlée par l’état.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n'investir que de l'argent que vous êtes prêt à perdre

Le contexte Big Cycle de l’économie mondiale à comprendre

Ray Dalio poursuit sa démonstration en présentant un état des lieux de l'économie mondiale. Parmi les principaux arguments cités, voici les points clés à connaitre :

  • Une crise financière et économique touche l’économie mondiale : après une impression monétaire forte lors de la crise covid, l'inflation bat son plein aux États-Unis et en Europe. Le durcissement de la politique monétaire occidentale a entrainé une forte baisse sur les marchés financiers.
  • Les grandes puissances font face à un mécontentement de leurs concitoyens (hausse des prix à la consommation, hausse des prix de l’énergie et durcissement des politiques fiscales) et à une hausse des tensions internationales ( Europe vs Russie, OTAN vs Brics, Etats-Unis vs Chine).

Selon la théorie Big Cycle de Ray Dalio, les gouvernements démocratiques autrefois centrés sur les libertés personnelles et la croissance se tournent vers un modèle de gouvernance plus autoritaire et directif pour répondre à la baisse de l'activité économique ( étape 5). La hausse de popularité des courants politiques d’extrême droite en Europe ou encore la récente candidature de Trump pour les élections de 2024 traduisent parfaitement cette situation.

👉 Vous aimerez également : Investir dans le S&P500 : découvrez les ETF disponibles

La théorie The Big Cycle de Ray Dalio
La théorie The Big Cycle de Ray Dalio

Synthèse de la politique en Chine des 10 dernières années

Enfin, le PDG de Bridgewater Associates, présente une analyse du développement de la Chine depuis l'arrivée au pouvoir du gouvernement de Xi Jinping à la fin des années 2000. Il explique que depuis maintenant près de 10 ans, le gouvernement s'efforce de répondre à deux problématiques majeures :

  • La corruption.
  • Le manque de régulations et d’encadrements économiques et financiers.

Il explique que Xi jinping et son gouvernement se sont adressé à ses problèmes en soutenant le développement des petites et moyennes entreprises et en modernisant les marchés financiers chinois maintenant ouvert au reste du monde.

Le financement du pays par la dette a permis de développer l’économie du pays et plus particulièrement le secteur immobilier. De l’autre côté, la mise en place d’une politique comptable et financière a permis de rendre l’économie plus transparente et gagner la confiance des investisseurs internationaux.

👉 Pour aller plus loin : ETF Chine : Les trackers disponibles pour investir

Les 8 points clés de Ray Dalio sur la Chine :

Pour finir, Ray Dalio présente 8 points clés à connaitre pour comprendre la situation de l'empire du Milieu et les risques qu'il encourt. Voici une synthèse des propos de Ray Dalio :

  • La bulle Immobilière et le financement par le crédit auront des conséquences sur le coeur de l’économie chinoise : malgré une croissance a deux chiffres au cours de la dernière décennie, l’immobilier chinois qui représente près de 25% du PIB du pays reste dépendant de la création monétaire de la Banque centrale chinoise.

    Dans un contexte de durcissement de la politique monétaire, l’immobilier chinois, pourrait selon Ray Dalio, traverser une période économique difficile au cours des 24 à 36 prochains mois.
  • La gestion du Covid ralentit la croissance du pays : deux facteurs sont à prendre en compte ici. Tout d’abord une partie des seniors chinois ne sont pas et ne souhaitent pas être vaccinés. De plus l’infrastructure hospitalière chinoise n’est selon Ray Dalio pas adaptée à prendre pour répondre correctement à l’épidémie.

    En définitive, la gestion autoritaire du Covid en chine entraine un ralentissement de l’économie et réduit l’attractivité du pays.
  • La politique chinoise a un effet direct sur les marchés financiers du pays : la transition d’un modèle libéral mis en place au cours de la dernière décennie vers un modèle économique contrôlé par l’état entraine une baisse de l’attractivité des entreprises chinoises à l'international. Toutefois, il est important de souligner que ce changement de politique n’est pas un retour au communiste marxiste ou léniniste.

    Les leaders chinois sont conscients que le développement d'entreprises et un marché économique compétitif sont des atouts importants pour la croissance économique du pays.
  • Les tensions sino-américaines ont un effet négatif sur l’activité chinoise : Ray Dalio souligne que les tensions technologiques, commerciales et géopolitiques entre la Chine et les États-Unis pourraient entrainer un conflit militaire entre les deux puissances.

    Si selon lui, cette éventualité reste peu probable en pratique, l’escalade des tensions entre les deux superpuissances entraine les multinationales implantées en Chine a délocaliser leurs activités de production vers le Vietnam, L’Inde et le Mexique.

    Enfin il souligne que si les républicains obtenaient la majorité parlementaire aux États-Unis, un projet de loi pour soutenir l’indépendance de Taiwan pourrait voir le jour.
  • L’inflation et le durcissement de la politique monétaire internationale pénalisent les exportations chinoises et les flux de capitaux vers la chine : l’inflation a pour effet de réduire les dépenses des consommateurs. Ainsi la Chine est directement impactée par la baisse de la demande internationale pour ses produits manufacturés.
  • Ce contexte de crises multiples entraine une inertie des dirigeants politiques : selon Ray Dalio, dans un contexte économique et géopolitique sous tensions, les leaders politiques chinois semblent paralysés. Incertains des directives à appliquer, cette inertie impacte indirectement le développement et l’activité économique de l’empire du milieu.
  • La crise démographique du pays pèse sur la chine : contrairement à l’Occident, la culture chinoise veut que les seniors soient pris en charge par leurs enfants. Le manque d’encadrement médical et l’absence de système de pensions dans le pays entrainent une pression économique supplémentaire sur les adultes chinois âgés de 40 à 50 ans.
  • L’urgence climatique, une menace grandissante : pour finir, le dérèglement climatique est une menace supplémentaire pour le pays qui connait régulièrement des inondations. La hausse des températures a également un effet important sur l’agriculture et la production de denrées alimentaires.

Ce qu'il faut retenir de l'article de Ray Dalio sur la Chine

En 2022, la Chine fait face à de nombreux défis pour redresser son économie. Les changements politiques opérés par Xi Jinping au sein de son gouvernement traduisent d'une volonté de rendre le pays plus communiste qu'il ne l'est aujourd'hui. Si cette nouvelle peut sembler effrayante pour les investisseurs particuliers, le gouvernement chinois reste un membre clé de notre économie globalisée et reconnait les avantages du modèle capitaliste.

Ainsi, il est, comme le souligne Ray Dalio dans son article, peu probable que la Chine se ferme du monde à court terme. Il est cependant envisageable que l'état chinois favorise le développement général de son économie à celui de seulement quelques entreprises.

Source : Principled Perspectives Linkedin

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
96 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *