ETF exchange traded fund
Indices

ETF : tout savoir sur ce sigle boursier qui a la cote !

6 Minutes de lecture

Les ETF, ou « Exchange-Traded Fund », sont des fonds indiciels cotés sur les marchés boursiers. Ils sont également appelés trackers. Ces derniers permettent de placer son argent dans de nombreuses entreprises simultanément. De ce fait, vous pouvez aisément diversifier votre portefeuille d’investissements. Découvrez dans cet article les indispensables à savoir sur ce produit financier, pour pouvoir en tirer profit au maximum !

C’est quoi un tracker en bourse ? Explications

Créés en 1975, les ETF permettent de reproduire fidèlement les performances d’un indice boursier et ses évolutions dans le temps. Cela permet de gérer son portefeuille de manière passive et de diversifier ses investissements. Par exemple, si un ETF réplique les performances du CAC 40, il vous permettra de vous exposer à la performance de toutes les entreprises du CAC 40 en simultané. Vous pouvez donc investir dans des indices boursiers très variés et diversifier vos placements. La performance constatée sera équivalente à celle de l’indice, avec ses hausses et ses baisses. 

Comparatif de la performance de l'ETC Lynxor CAC 40 par rapport à son indice de réference
Comparatif de la performance de l’ETF Lynxor CAC 40 par rapport à son indice de référence — Source : Lynxor

Les trackers sont des instruments financiers hybrides, à la jonction entre fonds d’investissements et actions. Cela dit, à la différence d’un fonds d’investissement classique (de type FCP) qui requiert de nombreuses ressources (temps, analyse), le fonds indiciel réplique l’indice boursier et ne demande aucune gestion particulière. Et puisque la gestion de l'ETF est passive, elle n’occasionne que peu de frais de gestion

Parmi les ETF les plus connus, nous pouvons citer :

Indice de référence ou SecteurCAC 40S&P 500Nikkei 225Intelligence Artificielle et Robotique (IAR)Énergies renouvelablesGaz & PétroleEauBitoinImmobilier
Amundi CAC 40

Lyxor CAC 40
iShares Core S&P 500 UCITS ETF USD (Dist)iSHR Nikkei 225Lyxor MSCI Robotics & AI UCITS ETF - AccLyxor New Energy

iShares Global Clean Energy
iShares Oil & Gas Exploration & Production UCITS ETF USD (Acc)Lyxor MSCI WaterVectors Bitcoin ETNAMUNDI INDEX FTSE EPRA NAREIT GLOBAL UCITS ETF DR (C) (Monde)

BNP Paribas Easy FTSE EPRA/NAREIT Eurozone Capped UCITS ETF Capitalisation ( Zone Euro)
Tableau listant des exemples d'ETF cotés sur les places boursières

Pourquoi investir dans un tracker ? 

ETF un objet de diversification

Les ETF sont un excellent moyen de se lancer en bourse, notamment pour de jeunes investisseurs. Comme expliqué précédemment, investir dans des ETF permet de placer son argent à moindre coût et de s’exposer à un marché ou un secteur plutôt que de miser sur une seule entreprise. Toutefois, si vous êtes débutant, vous avez la possibilité de plébisciter l'aide d'un gestionnaire de portefeuille ou vous pouvez simplement vous former avant de vous lancer.

Un autre avantage non négligeable concerne le ratio rendement/frais de gestion. En centralisant les fonds, les fournisseurs d’ETF comme Lyxor ou Vanguard peuvent effectuer un achat au nom de l’ensemble des investisseurs. Ceci aura pour effet de réduire considérablement les frais. D’autre part, malgré des variations baissières qui peuvent réduire le rendement des investisseurs sur le court terme, les marchés financiers ont tendance à s’apprécier sur la durée.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n\'investir que de l\'argent que vous êtes prêt à perdre



Le cours des meilleures entreprises françaises sur les 10 dernières années a significativement augmenté. En définitive, l’ETF présente donc un double avantage : il permet de bénéficier d’une mutualisation des coûts tout en s’exposant à la hausse d’un secteur ou d’un groupe d’actifs. En diversifiant son placement, l’investisseur ne sera pas aussi exposé que s’il avait investi uniquement sur l’entreprise la plus performante, mais bénéficie de l’appréciation de cet actif. À l’inverse, si l’une des entreprises d’un indice venait à faire faillite, l’impact sur la performance globale de son portefeuille ne serait que restreint.

De plus, nombreux sont ceux qui choisissent des trackers pour leurs avantages d’un point de vue de la lisibilité et de la gestion dans le temps. Contrairement aux Fonds Communs de Placement (FCP) qui nécessitent de choisir entre plusieurs valeurs, les ETF suivent une dynamique globale selon l’indice boursier. Cela est synonyme de transparence et de stabilité. 

 ETF une gestion passive

ETF : risques à connaître avant d'investir dans cet instrument financier  

Placer une partie de son épargne dans des ETF comporte, comme tout placement financier, des risques non négligeables que vous devez connaître. Ces derniers sont rappelés par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui supervise la réglementation sur les marchés financiers.  Parmi eux, nous retrouvons :

  • Une forte variation de l’indice du marché boursier suivi. Cela est d’autant plus risqué si vous avez des ETF à effet de levier, ce qui peut vous faire perdre votre capital investi en tout ou en partie.
  • Un risque accru pour les ETF « exotiques » qui suivent un indice de référence peu connu, dans un marché assez confidentiel, avec peu d’acheteurs et de vendeurs. Cela peut poser quelques difficultés d’un point de vue de la liquidité (trop faible).
  • Le risque de change pour les trackers cotés dans des devises étrangères. En plus des variations de l’indice, il vous faut donc tenir compte des variations de la devise. 

Où acheter des ETF et sur quel compte les conserver ?

Vous pouvez passer par votre banque ou un courtier, en tenant compte des frais de transaction pratiqués. Il vous faut également sélectionner les fonds indiciels sur lesquels vous souhaitez investir. Vous disposez de la possibilité de faire appel à un Conseiller en Investissement Financier (CIF). Ce dernier pourra vous aiguiller en déterminant votre profil d'investisseur, vos objectifs et votre appétence au risque (entre autres).

Pour détenir vos parts de fonds, vous pouvez opter pour un compte-titres, l’assurance vie ou le PEA. Ce sont tous des produits d’épargne réglementés, qui ont chacun leurs spécificités (d'un point de vue fiscal notamment). Nombreuses sont les plateformes qui proposent ce type d’investissement, à l’instar de Boursorama ou de Fortuneo.

Certaines plateformes digitales sont spécialisées dans la gestion de portefeuille comme Yomoni ou Nalo par exemple. Votre épargne est alors placée sous mandat de gestion (moyennant des frais).

🔗 En savoir plus sur le sujet — L’assurance vie : produit financier préféré des Français !

Enfin, sachez qu'il existe des plateformes spécialisées dans le trading ETF. L'idéal est de réfléchir en amont pour choisir le fonds qui vous correspond. Si cette solution vous intéresse, des plateformes comme Degiro ou Avatrade proposent différentes offres selon votre profil d’investisseur.

Les frais de gestion sont généralement faibles, de l’ordre de 0,33 % en moyenne par an. En outre, les ETF ne demandent aucun droit d’entrée. Les frais sont souvent plus avantageux en passant par des courtiers en ligne. Vérifiez tout de même la transparence des coûts pratiqués. Par exemple, l’achat d’un ETF CAC 40 est soumis à la taxe sur les transactions financières (TTF) dont le taux est de 0,30 %. Cette taxe ne s’applique que sur les titres d’entreprises françaises.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n\'investir que de l\'argent que vous êtes prêt à perdre

La fiscalité des trackers détenus sur un compte-titres ordinaire (CTO) ou sur un PEA 

Contrairement au PEA, le compte-titres classique ou CTO ne possède aucun régime fiscal privilégié. Les revenus de ce compte sont imposés comme des revenus de capitaux mobiliers, sans exonération d’impôt ou de prélèvements sociaux. Il en va de même concernant les plus-values tirées de la revente des titres. 

De son côté, le PEA bénéficie d’un régime fiscal spécifique et avantageux. La flat-tax Macron de 2018 n’a pas remis en question ce régime dérogatoire. Les plus-values et revenus sont exonérés d’impôt sous certaines conditions. Dans tous les cas, les prélèvements sociaux sont toujours dus. Après une durée de 5 ans sans retrait, vous bénéficiez d’une exonération. Si vous effectuez un retrait avant les 5 ans, vous perdez cet avantage, en plus d'entrainer la clôture de votre compte (sauf exceptions).

Le plafond du PEA est de 150 000 € pour une personne célibataire (300 000 € pour un couple). 

Pour en savoir plus sur ce compte fiscalement avantageux : Tout savoir sur le Plan Épargne en Actions (PEA)

Avis ETF : qu'en pense la rédaction ? 

Avantages des ETF

  • Bon moyens pour faire ses premiers pas en Bourse ;
  • Diversification de ses placements ;
  • Frais de gestion faibles, et aucune gestion personnelle particulière ;
  • Possibilité de s'exposer à un secteur, à une région, un produit financier particulier ;

Inconvénients des ETF

  • Forte variation de l'indice du marché boursier suivi ;
  • Risque accru pour les ETF exotiques ;
  • Risque de change ;

Ces fonds indiciels constituent une formidable solution de diversification des investissements. Ils peuvent être choisis par tous, y compris les jeunes investisseurs qui débutent et qui souhaitent optimiser leurs placements. Très populaires, ils affichent des performances intéressantes. Néanmoins, le risque de variation reste important puisqu’ils suivent les évolutions d'un indice boursier (appelé sous-jacent). 

Malgré une gestion passive et un gain de temps évident, il apparaît tout de même indispensable de se renseigner en amont sur les entreprises les plus performantes. Vous pouvez alors identifier les meilleurs secteurs et les marchés sur lesquels vous préférez investir. Quoi qu’il en soit, placer son argent dans des ETF permet de miser sur une multitude d’entreprises, ce qui dilue le niveau de risque dans le temps, tout en restant accessible à tous les portefeuilles !

☝🏻 Avez-vous aimé cet article ? N’hésitez à nous dire ce que vous en pensez en commentaires.

99 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Marchés Financiers

Private Equity : tout ce qu'il faut savoir !