Comment faire des économies ?

Épargner pour se constituer un capital

Marre d’être en négatif à la fin du mois ? L’épargne vous semble inaccessible et vous avez peur lorsque vous regardez votre compte en banque ? Faire des économies peut sembler difficile, inatteignable, voire impossible pour certains. À travers cet article nous présentons plusieurs techniques pour mettre de l’argent de côté et vous constituer votre premier capital d’épargne. 

Comment faire des économies ?

Etat des lieux de ses finances 

Etat des lieux de ses finances

La première étape, souvent négligée, est de faire un état des lieux de vos finances. Concrètement, les économies correspondent à la différence entre vos revenus nets (l’argent que vous percevez)  et vos charges (ce que vous dépensez). Ainsi, mettre sur papier vos différentes sources de revenus et vos coûts est un premier pas pour comprendre votre situation financière. 

Pour illustrer cette situation, prenons Bob, 30 ans, chef de projet dans une entreprise de marketing digital. Bob veut partir en vacances l’été prochain et louer une maison avec ses amis au bord de la mer. Il a quelques mois pour économiser et décide de définir un plan mensuel pour couvrir ses dépenses lors de ses vacances. 

Etat des lieux des finances de Bob : 

  • Revenus : Salaire 2000 € 
  • Charges : 1950 € ( 800 € de loyer, 200 € pour couvrir ses dépenses énergétiques, son assurance logement, ses déplacements et sa facture internet, 700 € pour ses courses alimentaires et s’acheter des vêtements et 250€ pour ses loisirs, sorties culturelles etc) 
  • Argent sur son compte bancaire à la  fin de mois : 50€ 

Si Bob décide de mettre de côté ces 50 euros restant dans une tirelire chaque mois, il économisera 600€. Comme disait Antoine Furetière, écrivain français du XVIIème siècle : « Les petits ruisseaux qui font les grandes rivières », métaphore qui sous-entend qu’une accumulation de petites choses peut avoir un gros impact. Plus simplement, vos efforts quotidiens auront un impact démultiplié sur la durée. 

Une fois vos revenus et coûts définis, vous pourrez répondre aux trois questions suivantes : 

  • Mes revenus me permettent-ils de couvrir mes charges ? 
  • Quelles sont mes sources de dépenses les plus importantes ? 
  • Comment puis-je augmenter mes revenus ou optimiser mes charges ? 

En créant un ratio revenu/dépenses mensuel vous pourrez évaluer l’état de santé de vos finances et définir une stratégie. 

Pour se faire, il vous suffit d’additionner l’ensemble de vos revenus et de les diviser par vos dépenses. Par exemple :  vous percevez 1500 euros de revenu et vos dépenses sont de 1000 euros par mois,votre ratio est égal à 1,5.

Si votre ratio est compris entre 0 et 1 vous dépensz plus que ce que vous gagnez, il est donc très difficile pour vous de faire des économies. Si votre ratio est égal à 1, vous couvrez vos charges, mais vous ne pouvez pas faire d’économies. L’objectif est donc d’atteindre un ratio supérieur à 1, afin de mettre de côté les sous qu’ils vous restent tout en assurant que vos charges sont couvertes. 

Optimisation des charges 

Optimisation des charges

Si vous lisez ce guide, il est fort à parier que vous cherchiez une méthode pour améliorer votre situation. Alors que beaucoup d’individus pensent que le problème provient d’un manque de revenu, il est souvent plus facile d’optimiser ses coûts pour augmenter son ratio plutôt  que d’augmenter ses revenus en travaillant plus. En analysant la source de vos dépenses, il vous sera plus facile de savoir, où vous dépensez mais surtout pourquoi ? 

Vous trouverez ci-dessous une méthode pour analyser vos dépenses. Dans un premier temps il faut distinguer deux types de coûts afin de mieux y répondre: 

Les coûts ou charges fixes correspondent aux dépenses récurrentes de votre quotidien. On peut citer le loyer, votre consommation énergétique, l’assurance-habitation, les abonnements téléphonique et streaming, vos coûts de déplacement (transport en commun, essence), courses de première nécessité. 

Les coûts ou charges variables peuvent être définis comme des dépenses liées à votre activité ou à des événements non programmés. Parmi ces charges on peut noter les sorties culturelles et loisirs,  un dîner improvisé entre amis , un rendez-vous médical d’urgence ou encore un billet de train de dernière minute. 

Maintenant que vos coûts sont classés par catégorie, voici quelques astuces pour les optimiser. Concernant vos coûts fixes, évaluer le produit ou service par rapport à son prix. Simplement, existe-t’il des produits ou services similaires à moindre coût ? Si vous êtes locataire, pensez à rechercher les offres de logement près de chez vous et comparez les avec la vôtre. 

Concernant vos assurances ou vos abonnements, posez-vous les questions suivantes : 

  • Est-ce-que le tarif que je paye pour mon téléphone répond à mes besoins du quotidien ? 
  • Puis-je trouver un opérateur qui me propose le même service à un meilleur prix ? 
  • Mon abonnement à la salle de sport est-il rentable  par rapport à ma fréquence d’entraînement ? Puis-je la négocier ou la partager avec un proche ? 
  • Combien d’appareils peuvent se connecter sur mon compte Netflix, Canal ou Amazon Prime ? Puis-je proposer à un proche de partager un abonnement pour réduire mes coûts ? 

Vous serez surpris de voir que dans des secteurs aussi compétitifs que la télécommunication, les assurances ou le sport, les prestataires de services proposent régulièrement des tarifs avantageux. Que ce soit pour capturer de nouveaux clients ou pour renforcer leur présence sur un marché, la stratégie de pénétration de marché (stratégie qui consiste à proposer un tarif plus faible que ses concurrents) est souvent appliquée tant par les nouveaux acteurs que par des entreprises reconnues. 

Un exemple phare est le cas de la société Free, qui lors de son lancement  en 2012 proposait des forfaits téléphoniques dès 2€ par mois contre 20 à 30 € pour la même prestation chez ses concurrents. En quelques mois, la société attire plusieurs milliers d’utilisateurs qui voient leurs factures téléphoniques divisées par dix ! Si l’exemple de Free est aujourd’hui un cas d’école, la leçon à retenir est la suivante : analyser les différentes offres pour un même service permet de se tourner vers l’acteur le plus adapté à ses besoins. 

Vos coûts variables quant à eux sont par définition plus ou moins importants selon les mois. Anticiper ces coûts n’est pas facile, mais quelques techniques existent pour ne pas se retrouver dans le rouge. 

Pour se faire, plusieurs options s’offrent à vous : 

La première est de définir un budget.  Se constituer une enveloppe liée à vos sorties culturelles, vos loisirs ou encore des coups durs vous permettra de mieux gérer les imprévus. Sauf cas de force majeure, une enveloppe permet de définir un plafond de dépenses à respecter. 

Les néobanques comme Lydia, Revolut ou Shine proposent des cartes avec des plafonds personnalisables. En liant une carte à un type de dépense, vous ne dépenserez pas plus que prévu.

Pour en savoir plus sur les néobanques : Notre classement des meilleures néobanques pour 2022 

Pour ceux qui souhaitent écarter toute tentation, une autre option est de réaliser des virements automatiques vers un compte dédié. Réaliser un virement peut prendre jusqu’à deux jours ouvrés, de ce fait, si vous allouez une dépense à un compte vous serez moins tenté de surdépensé et réalimenter votre compte prendra du temps.

Enfin, utiliser ces deux dernières techniques au début de chaque mois peut s’avérer pertinent. La plupart des individus attendent le 31 de chaque mois pour regarder ce qu’ils leur restent sur leur compte. Erreur ! Adopter une approche rétroactive offre deux avantages non négligeables : 

  • Vous êtes conscient de votre budget mensuel : vous pouvez adapter votre train de vie selon votre capacité financière.
  • Ce que vous ne dépensez pas sera économisé : ce que vous ne dépensez pas sur un mois peut être économisé ou  permettre que l’apport du mois prochain soit plus faible. 

Vous l’aurez compris, l’organisation de votre portefeuille est tout aussi importante que sa valeur. Comme une entreprise qui définit une enveloppe à utiliser en cas de pépin, une organisation prudente et cohérente de vos finances vous permettra de mieux appréhender les dépenses imprévues du quotidien.

Définir un objectif long terme

Définir un objectif long terme

Pourquoi est-il important de définir un objectif quand on souhaite économiser ?

Tout simplement car cela permet d’établir une vision claire et d’étudier les leviers à notre disposition pour les atteindre. Peut-être que vous découvrirez que votre idée n’est pas réalisable dans le temps imparti. À l’inverse, vous pourrez aussi vous rendre compte que vos capacités d’épargne sont plus importantes que prévu. 

Si vous décidez du jour au lendemain d’épargner 50% de vos revenus, il est fort probable que le mois d’après vous baissiez les bras. Réciproquement,  si vous définissez un objectif d’épargne sur plusieurs années il sera plus facile à appliquer en faisant un effort minime chaque jour et semblera plus atteignable. 

Prenons comme exemple la situation suivante : vous souhaitez épargner 500€ pour faire un voyage l’année prochaine. 500 € d’épargne sur un an correspond à 42 € par mois, soit en moyenne 1,35 € par jour. Si les gros chiffres vous effraient, rien ne vous empêche de mettre 1,35 € tous les jours dans une tirelire ou de réaliser un virement automatique de 21 € toutes les deux semaines. 

Vous l’aurez compris, déconstruire votre objectif à long terme avec des applications à court terme peut être une bonne stratégie : éviter un café à 3 euros en sortant du métro et consommer le chez vous. Déplacez-vous en vélo plutôt qu’en transport en commun. Réaliser un covoiturage pour économiser votre consommation d’essence. 

Encore une fois : Les petits cours d’eau qui font les grandes rivières. 

Placer ses économies 

Placer ses économies

Enfin, si vous savez qu’une partie de vos économies est destinée à un projet à moyen long terme, rien ne vous empêche de placer ses économies dans un produit d’épargne. Un livret A à 0,5% vous rapportera deux jours d’économies et un contrat d’assurance-vie en moyenne 10% par an. Une dernière option serait aussi le rendement sur des stablecoins en Finance décentralisée. 

74% des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec eToro. Demandez-vous si vous pouvez vous permettre de prendre un risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi dans chaque position. D'autres frais s'appliquent. Pour plus d'informations, visitez etoro.com/trading/fees.

Pour en savoir plus : Pourquoi s’intéresser à la finance décentralisée ?

Attention, ces placements comportent des risques. Pensez à bien faire vos recherches avant de placer vos économies dans un produit financier. 

Se constituer des revenus complémentaires 

Se constituer des revenus complémentaires

Enfin vous avez aussi la possibilité de générer plus de revenus en réalisant ponctuellement des missions. Passer par une plateforme de micro services peut être un premier pas. Sur des sites comme 5euros.com ou encore Malt vous pouvez créer un profil, présenter vos compétences ainsi qu’un tarif auquel vous souhaiteriez travailler. Rédigez un article, corrigez un document de présentation, donnez des cours de musiques ou aidez de jeunes étudiants à se préparer à des examens, il existe une multitude de petits services que vous pouvez réaliser pour générer des revenus supplémentaires.

Nous avons tous un talent caché, et déposer une candidature pour présenter le vôtre est au pire une demi-heure de perdu à vous inscrire, au mieux, une opportunité de compléter vos revenus sans trop d’efforts. 

Conclusion

Les économies correspondent à la marge entre vos revenus et vos coûts. Beaucoup n’arrivent pas à économiser car ils ont peur de suivre leurs dépenses. La première étape pour économiser est de comprendre sa situation. Dans de nombreux cas, analyser vos coûts vous permettra de mettre le doigt là où vous dépensez le plus et d’en changer. Une organisation claire de vos dépenses suffira à réaliser vos premières économies. Si vous souhaitez aller plus loin, il existe de nombreux moyens de compléter vos revenus en proposant vos services à vos proches, sur internet ou en créant une activité parallèle.

Dans un environnement compétitif, les entreprises structurent au maximum leur comptabilité afin d’être performantes, pourquoi pas vous ? 

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.

eToro est une plateforme multi-actifs qui propose à la fois d'investir dans des actions et des crypto-actifs, ainsi que de négocier des CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et s'accompagnent d'un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 74 % des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi dans chaque position.

Cette communication est destinée à des fins d'information et d'éducation uniquement et ne doit pas être considérée comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Le Copy Trading ne constitue pas un conseil en investissement. L'investissement et la conservation des crypto-actifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Pas de protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC ne propose pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations publiques non spécifiques à une entité sur eToro.xx

Jules Rambaldi

Jules Rambaldi

Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général

Nos derniers articles