Amazon sous performe au 3e trimestre : Résultats et Analyse
Actualités

Amazon sous performe au 3e trimestre : Résultats et Analyse

4 Minutes de lecture

Amazon a publié hier soir ses résultats opérationnels du 3e trimestre 2022. Malgré une hausse de ses revenus, le géant du e-commerce américain, réalise une performance décevante comparativement aux attentes du marché. Que faut-il retenir de la publication de résultats d'Amazon ? On fait le point dans cet article.

Les chiffres clés présentés par Amazon

Lors de sa présentation de résultats trimestriels, le directeur financier d'Amazon Inc, Dave Fields a présenté plusieurs indicateurs comptables pour expliquer la situation économique de l'entreprise. Parmi les chiffres présentés, voici l'essentiel à retenir :

  • Chiffre d'affaires Monde : 127 milliards de dollars de revenus soit +19% sur 12 derniers mois si l’on exclut les taux de change
    • +20% en Amérique du Nord soit 78.8 milliards de dollars pour Q3 2022.
    • -5% en à l’international soit 27.7 milliards de dollars ou +12% (sans prendre en compte les taux de change)
    • Amazon Web Services ( services de cloud computing) augmente de +27% sur 12 derniers mois.
  • Revenue opérationnels en baisse : 2.5 milliards de dollars sur Q3 2022 vs 4.9 milliards de dollars en 2021.
  • Revenus nets en baisse également : 2.9 milliards de dollars Q3 2022 ou 0.28$/action de dividendes vs 3.2 milliards de dollars ou 0.31$ par action Q3 2021

👉 Sur le même sujet : Acheter Action Amazon : Guide et Prévision 2022

Explication des résultats opérationnels d’Amazon

Lors de la session de questions-réponses qui a suivi la présentation des résultats, certaines informations complémentaires ont été apportées pour illustrer ces chiffres. Parmi les informations essentielles à retenir, on peut notamment noter :

  • Amazon reste une entreprise performante avec des résultats de croissance importants. Même si ses dividendes ont reculé au troisième trimestre, ses résultats sont inférieurs aux estimations de Wall Street.
  • La hausse du dollar index ont pénalisé les revenus internationaux d’Amazon. L’entreprise estime une baisse de -4.6% de son revenu à cause des taux de change monnaie étrangère vs dollar.
  • L’inflation et la hausse des prix de l’énergie ont un impact négatif sur ses clients et ses partenaires. Les clients internationaux voient leur pouvoir d’achat baisser tandis que les partenaires commerciaux d’Amazon voient leurs marges opérationnelles baisser et réduisent leurs dépenses et plus particulièrement leur budget publicitaire.
  • Le directeur financier d’Amazon prévoit que l’environnement macroéconomique continuera de pénaliser l’entreprise jusqu’à la fin de l’année 2022.
  • L’entreprise prévoit de réduire ses recrutements d’ici fin 2022, pour faire face aux difficultés de marchés ( inflation, hausse des couts et réduction des marges opérationnelles) mais également d’optimiser ses ressources financières en dirigeant ses liquidités vers ses pôles stratégiques les plus importants.
  • Pour le 4e trimestre 2022, l’entreprise alerte sur l’effet de la hausse du dollar sur les marchés économiques internationaux. L’entreprise prévoit que le marché des taux de change puisse avoir un effet négatif sur ses résultats de fin d’année. Malgré tout, le CFO affirme que la croissance de l’entreprise sera au rendez-vous avec les différentes opérations promotionnelles liées aux fêtes de fin d’année.

Les évènements clés selon le CFO d’Amazon

Lors de la présentation de résultats, le CFO d’Amazon à souhaiter souligner l’importance de plusieurs évènements clés du 3e trimestre 2022. On peut notamment citer :

  • 4% des ventes annuelles réalisées lors du Prime Day : cet évènement promotionnel qui eu lieu le 12 et 13 juillet 2022 consiste à proposer aux abonnés des services Prime uniquement des deals exclusifs pendant une période limitée. Cette opération marketing a permis cette année la vente de plus de 300 millions de produits en quelques heures, permettant à Amazon de réaliser près de 4% de ses ventes annuelles en une journée. Ce chiffre représente une journée de ventes records pour l’entreprise depuis le lancement de cette campagne en 2016 .
  • 25 millions de visiteurs uniques le jour du lancement de la série Lords of the Rings : Amazon Studios a dévoilé le 2 septembre 2022, sa première production audiovisuelle grand public. Si les droits d’exploitation ont couté 250 millions à Amazon, l’entreprise à prévu de produire 5 saisons de cette nouvelle Saga pour un total de 1 milliards de dollars de production, soit la série TV la plus chère au monde. Prime Vidéo souhaite ainsi concurrencer HBO et gagner des parts de marché du secteur du streaming audiovisuel. Si Netflix, HBO ou encore Disney Plus sont des acteurs établis, Amazon souhaite s’installer sur la durée sur ce marché.
  • 15 millions de visiteurs uniques lors du 1er jour de NFL Thursday Night Football : Sur le segment Sports, Amazon met aussi toutes ses chances de son côté. L’entreprise est aujourd’hui propriétaire des droits TV d’une partie des matchs de football américain, mais également de la ligue des champions en Allemagne et en Italie, de la Ligue 1 en France ou encore la diffusion de l’US Open en Angleterre.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n'investir que de l'argent que vous êtes prêt à perdre

L’avis de la rédaction : notre analyse

Les résultats opérationnels d’Amazon Inc sont globalement en deçà des attentes des marchés financiers. Comme les autres membres des GAFAM, les conditions de marché ( inflation, énergie, hausse du dollar) impactent négativement les revenus des grandes entreprises technologiques américaines.

Si le secteur technologique et plus particulièrement les entreprises Internet ont profité d’une hausse des dépenses en lignes pendant la crise sanitaire, le paysage économique s’assombrit fin 2022. Les consommateurs sont négativement impacté par la hausse des prix et doivent réduire leur dépenses pour faire face à la hausse des prix des biens de première nécessité et de l’énergie.

En définitive, Amazon, peut s’appuyer sur différentes sources de revenus pour remplir ses caisses d’ici la fin de l’année. Toutefois, comme le rappelait Jeff Bezos récemment, les risques de récession en occident pourraient mettre un coup à l’activité globale du plus grand site e-commerce au monde.

Ainsi, il est possible de voir le cours de l’action Amazon reculer dans les prochains mois alors que les investisseurs dirigent leurs liquidités vers des entreprises de valeurs comme Coca-Cola ou des réserves de valeur comme le dollar ou l’or pour se protéger des risques de récession et de l'inflation.

En somme, si vous souhaitez investir sur Amazon, les prochains mois seront également

Sources : Amazon Investors Relations, Motley Fool

97 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *