Baisse de la croissance de Google, que faut il retenir ?
Actualités

Baisse de la croissance de Google, que faut-il retenir ?

3 Minutes de lecture

L’entreprise Internet Alphabet qui détient Google et Youtube, a présenté ses résultats pour le 3e trimestre 2022. Dans un contexte inflationniste, le géant californien déçoit les analystes de Wall Street. On fait le point sur la performance de l’entreprise technologique américaine dans cet article.

Crée en 1996 par Larry Page et Sergueï Brin, Google est l’une des actions les plus performantes au monde. Depuis son entrée en Bourse en 2004, le cours de l’action enregistre une croissance de plus de 4000%. Pourtant, en 2021, après une crise sanitaire et une baisse de l’activité économique à travers le monde, sa croissance s’essouffle.

👉 Vous débutez en Bourse ? : Comment Acheter l’Action Google en 2022 : Guide Bourse Complet

En effet, Alphabet, la société mère de Google et Youtube enregistre pour sa pire performance trimestriel depuis plus de 2 ans.

Concrètement, Alphabet a annoncé 69 milliards de dollars de revenus sur la période. Si ce chiffre représente une hausse de +6.1% sur 1 an, ce résultat reste décevant. En effet comparativement aux prévisions de marché, ce chiffre est -2.6% inférieur aux attentes des analystes de Wall Street.

Si L’action Google a clôturé la session américaine dans le vert (+1.91%) , l’action a perdu près de 6% de sa valeur après l’annonce des résultats.

De plus, dans une période économique incertaine, 12 800 nouveaux employés ont rejoint les rangs du géant américain. Sundar Pichai a toutefois exprimé que le recrutement ralentirait pour les 3 derniers mois de l’année 2022.

Le moteur de recherche Google a enregistré un revenu de 39.5 milliards de dollars sur la période soit une augmentation de +4.3% sur 1 an.

Les revenus publicitaires de Youtube eux ont chuté de -1.9% sur 1 an pour atteindre 7.1 milliards de dollars. C’est la première fois que les ventes de Youtube baissent depuis l’acquisition de la plateforme par Alphabet en 2006. Ceci peut s’expliquer les différences de segments clients entre Google et Youtube.

Si Google offre des services à tout type de société, Youtube se concentre sur des marques avec une identité forte. Avec une baisse de l’activité économique, les marques sont plus réticentes à investir dans des contenus publicitaires Youtube.

Comme le rapporte le Wall Street Journal, les changements effectués par Apple, concernant sa politique de confidentialité et le partage de données de ses utilisateurs, ont aussi impacté le business de Google. En effet, Google et Youtube propose des contenus publicitaires ciblés en fonction des données personnelles de ses utilisateurs.

Enfin, une note positive pour le géant américain concerne les revenus provenant de ses services d’hébergements Cloud. Ces derniers se sont élevés à 6.9 milliards de dollars, soit une augmentation de +37.6%.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n'investir que de l'argent que vous êtes prêt à perdre

En somme l’entreprise mère, Alphabet a publié 13.9 milliards de dollars de revenus net pour le 3e trimestre soit une baisse de -26.5% sur 1 an. Depuis le début de l’année, Google, entreprise tech, clé du Nasdaq enregistre une baisse de près de 30% du cours de son action.

Si la conjoncture économique fait baisser la confiance des investisseurs dans les marchés financiers, ce recul équivaut à la baisse généralisée de l’ensemble du marché tech américain -28.5% pour l’indice NASDAQ).

Google n’est pas le seul acteur tech a voir sa croissance ralentir, Microsoft a présenté ses moins bons résultats trimestriels depuis 2 ans et Meta (Facebook) s’apprête à présenter des chiffres de croissance en baisse dès cet après midi.

Sources : Bloomberg, Wall Street Journal

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
97 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *