Meta perd 30% de sa valeur : Que s'est-il passé ?
Actualités

Meta perd 20% de sa valeur : Que s'est-il passé ?

3 Minutes de lecture

Le réseau social Meta (ex-Facebook) a perdu près de 20% de sa valeur en Bourse après l'annonce de ses résultats trimestriels. Si son CEO Marc Zuckerberg reste optimiste quant à la profitabilité de son entreprise à long terme, la chute du cours de l'action souligne un manque de confiance des investisseurs dans le projet du milliardaire américain. On fait le point sur la situation de Meta dans cet article.

Mercredi 26 octobre à minuit, heure française, avait lieu la présentation des résultats du 3e trimestre de l'entreprise Meta Plateform Inc (META) en Californie.

Pour rappel, l'entreprise Meta fait partie du groupe GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) acronyme qui désigne les entreprises américaines du Web les plus puissantes au monde.

👉 Sur la même thématique : Baisse de la croissance de Google, que faut-il retenir ?

À l’écriture de ces lignes le groupe Meta Platform Inc détient et gère Meta (ex-Facebook), Instagram et Whatsapp. Les revenus du groupe sont principalement liés aux contenus publicitaires mis en avant sur ses différents réseaux sociaux.

Au 3e trimestre 2022, l’entreprise rencontre des difficultés opérationnelles. L’entreprise réalise 27 milliards de dollars revenus sur la période soit une baisse de -4% sur les 12 derniers mois.

Ses coûts ont augmenté de +19% et ses revenus opérationnels ont baissé de près de -46% faisant passé ses marges de 36 à 20%.

En somme son résultat net s’élève à 4.39 milliards de dollars, soit une baisse de 52% sur 1 an ( vs 9.14 milliards. Les dividendes par action ont également reculé, passant de 3.22 $ par action en 2021 à 1.64$ en 2022.

Malgré des résultats très décevants, Mark Zuckerberg tente de rassurer ses investisseurs :

«Notre communauté continue de croitre et je suis heureux de noter un fort engagement de notre audience grâce à notre moteur de recherche et nos produits comme les Réels […]

Alors que nous rencontrons des difficultés à court terme concernant nos revenus, les fondamentaux n’ont pas changé. Nous concentrerons nos efforts en 2023 pour améliorer l’efficacité de nos plateformes et ressortir plus fort malgré les conditions actuelles de marché. »

Si l’activité a légèrement augmenté au cours des 12 derniers mois ( +2% d’activité mensuelle sur 1 an). les résultats de l’entreprise ont été mal reçus sur les marchés financiers. Le cours de l’action est passé de 130$ par action hier soir à la fermeture de Wall Street a 100$ à l’ouverture des marchés américain ce jeudi 27 octobre.

Depuis son point haut de marché en septembre 2021, l’entreprise Meta enregistre une baisse de 66% de sa valeur soit une perte de près de plus de 550 milliards en 2022 rapporte le Wall Street Journal.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n'investir que de l'argent que vous êtes prêt à perdre

Concernant ses prévisions pour la fin de l’année 2022, Meta prévoit d’atteindre entre 30 et 32.5 milliards de dollars de revenu pour le 4e trimestre. Enfin, l’entreprise prévoit une légère augmentation de ses coûts d’ici décembre. Ceci s’explique par une hausse des coûts d’infrastructures. Meta justifie qu’un investissement dans de nouveaux bureaux permettra à l’entreprise de devenir plus productive à terme.

La chute de Meta sous la barre des 100 $ par action entrainerait pour la première fois depuis 2016, une valorisation de l’entreprise inférieure à 300 milliards de dollars.

En définitive, il est important de noter que les conditions macroéconomiques réduisent l’attractivité du secteur technologique ainsi que les marges opérationnelles des entreprises.

En parallèle l’adoption de TikTok par les jeunes générations et le changement de la politique de confidentialité d’Apple ont fait reculer les revenus publicitaires de Meta.

Selon nous, Meta, reste un acteur clé du secteur technologique et de l'industrie des réseaux sociaux. Avec des actifs comme Instagram et Whatsapp, l'entreprise peut compter sur une audience engagée et croissante pour faire croitre ses revenus à long terme. Toutefois, la concurrence sur ce segment de marché fait chuter les revenus publicitaires de l'entreprise à court terme et réduit son attractivité auprès des investisseurs.

Sources : Meta, Wall Street Journal

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
96 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Actualités

Baisse de la croissance de Google, que faut-il retenir ?