Top 3 des Actions Metaverse : Les entreprises à surveiller

Quelles sont les entreprises qui développe le "Metaverse" de demain et comment investir dans leurs actions ? Le métavers, un espace virtuel où les internautes se rencontrent pour discuter, interagir, échanger. Avec le développement du Web 3, un internet où les utilisateurs sont propriétaires du contenu et des informations qu’ils partagent, de nouvelles applications et cas d’usages voient le jour.Mais qui sont les bâtisseurs de ce nouvel écosystème ? Comment participer au développement de ce nouveau courant technologique ? Enfin quelles sont les entreprises impliquées qui capteront la valeur de ce nouveau marché ? On fait le point dans cet article.
Top 3 des Actions Metaverse : Les entreprises à surveiller

Qu’est-ce que le Metaverse ?

Méta-vers issu de Méta -Univers signifie littéralement l’univers (vers) de l’au-delà (meta).

Considéré par Statista comme le prochain virage important d’Internet, le métavers correspond à l’ensemble des univers virtuels où des interactions sociales et commerciales prennent place.

Les utilisateurs représentés par des avatars peuvent y vivre des expériences immersives grâce à des technologies de réalité virtuelle ou augmentée et interagir avec d’autres utilisateurs à la manière d’un jeu vidéo. Lorsqu’on évoque le métavers on pense à ce film de Steven Spielberg, Ready Player One où un jeune enfant décide de se lancer dans une chasse au trésor virtuelle.

Et bien le métavers d’aujourd’hui n’est plus très loin de la fiction du réalisateur californien. En effet des projets comme Decentraland ou The Sandbox permettent d’acheter via des cryptomonnaies des terrains dans des mondes virtuels mais aussi des maisons, des musées ou encore des vêtements pour leur avatars. Comment y participer ? Il vous suffit de vous munir d’un portefeuille crypto type Metamask avec un peu de cryptomonnaies pour vous lancer.

Sur le même sujet : Qu’est-ce que le Web 3

Certaines grandes entreprises comme Hermès ou Gucci, voient même le métavers comme un outil de communication intéressant pour toucher les nouvelles générations. Ces deux entreprises du luxe ont investi sur des parcelles de terrain TheSandbox pour développer des boutiques virtuelles.

À terme, ces espaces pourraient devenir des places de commerce incontournables pour présenter leur des produits, créer une expérience personnalisée, accessible à tous quelque soit sa position géographique.

https://youtu.be/Zg5vcdEeLOA

Pour finir,le métavers ne se restreint pas à l’industrie du Luxe, au contraire. Des entreprises comme Carrefour, Facebook, Nike, Adidas, Boieng ou Toyota y voient des opportunités intéressantes. En effet le Metaverse répond à des problématiques récurrentes des grandes entreprises :

  • Commerce B2C : Créer une expérience immersive et personnalisée pour chaque utilisateur;
  • Organisation d’entreprise : Créer un espace de travail virtuel pour répondre aux changements des mœurs au travail;
  • Santé : Créer des espaces de consultations médicales;
  • Art et Culture : Proposer des concerts, festivals, représentations et performances 100% immersives.

Les entreprises qui font le Metaverse de demain

block warning icon Les risques d'investir sur le Metaverse
Dans cette partie nous vous présentons 3 entreprises qui travaillent de près ou de loin sur des projets de métavers. Nous tenons à rappeler que la liste ci-dessous ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Investir sur les marchés financiers et les crypto-actifs représente un risque de perte de capital important. Pensez à bien faire vos propres recherches sur chacune d’entre-elles avant d’investir votre argent.

Meta (ex : Facebook) : Le réseau social du futur

Le nouveau logo du groupe Facebook : Meta
Le nouveau logo du groupe Facebook : Meta

 

La première entreprise à surveiller pour investir dans le Metaverse c’est Meta. Marc Zuckerberg fait aujourd’hui face à deux problématiques importantes :

La popularité des applications Facebook et Instagram est en déclin : en effet les jeunes générations (millénials et gen Z) sont de moins en moins présentes sur ces deux réseaux sociaux. Ces derniers optent pour d’autres réseaux comme Snapchat, Tiktok ou BeReal qui semblent être plus adaptés aux besoins des nouvelles générations.

Pour pallier à cette baisse d’activité, le PDG du groupe Facebook a annoncé une refonte de son activité pour créer le réseau social 2.0. En achetant le nom Meta pour près de 60 millions de dollars, l’entreprise souhaite participer à ce qu’il appelle la prochaine “évolution des relations sociales”

La Keynote d’octobre 2021 de Meta présente concrètement les ambitions du groupe de se ré-inveter en proposant des expériences virtuels comme des concerts, des dizaines de jeux vidéos en réalité augmentée mais aussi des espaces de conférences, des cours de fitness et des places de marché pour échanger des objets digitaux.

Apple restreint l’accès de Facebook aux données de ses utilisateurs : Depuis le 26 avril 2021, Apple propose une mise à jour qui permet à ses utilisateurs d’accepter ou non le traçage de ses données sur les applications qu’ils utilisent. Jouant la carte de la confidentialité, Apple fait trembler ses concurrents comme Google ou Facebook qui voient leur capacité à proposer des publicités ultra-ciblées réduire drastiquement.

En janvier 2022, le fondateur et PDG de Facebook M.Zuckerberg présentait un ordinateur aux capacités de calcul sans précédent : AI Research SuperCluster ou RCS. Ce nouvel outil permettrait à l’entreprise de traiter jusqu’à 1 exaoctet ( 1 milliard de giga-octets) de données ce qui ferait de lui le 5ème calculateur le plus rapide au monde.

Pourquoi Meta développe-t’il un tel outil ? Le géant des réseaux sociaux affirme vouloir devenir le leader du métavers et développer des expériences immersives dans des centaines de langues. Un tel outil permettra à l’entreprise de développer en interne l’ensemble de ses services mais aussi d’avoir la puissance nécessaire pour traiter et analyser le comportement des utilisateurs.

Nvidia : la clé de voute de l’informatique mondiale

Logo de Nvidia - Source Nvidia
Logo de Nvidia – Source Nvidia

Comment parler d’Actions Metaverse sans mentionner Nvidia ? Cette entreprise créée en 1993 est spécialisée dans la fabrication de processeurs électroniques et plus particulièrement dans les cartes graphiques ou GPU pour les intimes. Quel est le lien avec le métavers me direz-vous ? Ce sont ces cartes graphiques qui permettent à nos écrans de fonctionner.

‍ Sans carte graphique il est tout simplement impossible de réaliser du montage vidéo, de la modélisation 3D ou encore de permettre à un jeu vidéo de fonctionner. Voyez donc les cartes graphiques comme un élément incontournable, tant dans la création que dans l’exploitation, d’espaces virtuels.

En 2022, Statista estime les revenus provenant de la vente de ses cartes graphiques pour le Gaming et l’informatique virtuelle à plus de 15.87 milliards de dollars. Si l’industrie du métavers venait à se développer pendant les prochaines années, Nvidia serait directement impacté.

Nvidia a elle aussi lancé son propre métavers : Omniverse, un espace de travail collaboratif en 3D. Contrairement à Meta, ce métavers s’adresse plus aux entreprises qu’aux particuliers (pour l’instant). Cet espace virtuel permet aujourd’hui de créer des répliques identiques, d’objets de processus ou d’écosystèmes tout entiers.

Au sein de Omniverse des entreprises comme BMW, Siemens ou Ericsson ont pu travailler sur l’optimisation de leur chaine de production, le développement de nouveaux réseaux téléphoniques ou même de tester la viabilité de centrales électriques.

block faq icon Le saviez-vous
Au sein d’Omniverse et grâce à l’utilisation d’IA et de machine learning, l’entreprise Lockhead Martin, a pu étudier la propagation d’un feu de forêt en créant une ville jumelle et optimiser les interventions des pompiers dans la vie réelle.

Microsoft souhaite révolutionner le secteur Industriel avec son metaverse

Logo de Microsoft
Logo de Microsoft

 

Pas encore positionné sur un produit destiné au grand public malgré le rachat de Activision pour près de 69 millions de dollars en Janvier 2022, Microsoft préfère se positionner sur des solutions pour les entreprises et plus particulièrement les industriels.

Dans son dernier article de blog, Microsoft présente comment certains drones sont entrainés pour se déplacer de façon complètement autonome dans des environnements réels ? Comment ? Par l’intermédiaire d’un univers virtuel.

Le projet AirSim, un simulateur de vol pour drones permet de recréer des environnements réels en 3D ultra réalistes. Les logiciels d’exploitation des drones sont donc soumis à différentes situations plus ou moins difficiles et apprennent à éviter des obstacles où s’adapter aux aléas climatiques (pluie, neige, givre). L’entreprise affirme que la NASA a déjà utilisée son simulateur et réalisée plusieurs essais à succès.

En créant un espace virtuel type métavers, Microsoft ambitionne donc de révolutionner le transport aérien. Ceci permettra à court terme d’entrainer des drones militaires mais peut aussi être utile pour des livraisons par drone ou même des drones taxis d’ici quelques années.

Comment investir dans des Actions Metaverse ?

Si vous souhaitez investir sur les actions citées ci-dessus, vous devrez passer par un courtier en ligne. Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des courtiers proposant de s’exposer à ces entreprises

Top Courtiers Avantages clés Premier Dépôt minimum Explorer l’offre 

Avatrade
⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️
✔️ Plus de 1000 actifs accessibles via CFD

✔️ Un des courtiers les plus régulés au monde

✔️ Remboursement des trades perdants avec AvaProtect™

✔️ Service d’accompagnement avec un conseiller dédié
100€Découvrir AvaTrade 
eToro : rejoindre la communauté du trading social
eToro
⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️
✔️ 0% de frais sur les actions et les ETF

✔️ Investir sur le marché US au meilleur prix

✔️ Copy- Trading : copier les stratégies d’experts

✔️ Versement par CB ou Virement bancaire ou Paypal
50€

Découvrir eToro

Votre capital est à risque. D’autres frais s’appliquent. Pour plus d’informations, rendez-vous sur etoro.com/trading/fees.

 


XTB
⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️
✔️ 0% de commission sur les actions et les ETF

✔️ Accessible à partir de 1€

✔️ Large choix de produits à effet de levier : actions, matières premières, cryptomonnaies et devise/forex

✔️ Frais réduits sur les Contrats à terme (CFD)
1€Découvrir XTB 
logo degiro
DEGIRO

⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️
✔️ Catalogue d’actifs le plus large du marché : 20 000 titres disponibles

✔️ Actions et ETF : 0% de commission ( 0.5€ de frais externes par transaction)

✔️ Accès aux analyses, actualités et profils et performances des entreprises cotées

✔️ Versement par virement bancaire
0.01€Découvrir Degiro 

Notre avis sur les actions Metaverse

Nous arrivons au terme de cet article sur le métavers et les entreprises qui construisent ces univers virtuels de demain. Quoi qu’on en dise, l’industrie des univers virtuels n’est qu’à ses débuts mais propose déjà des projets intéressants qu’il faudra suivre de près.

Si l’on en croit les chiffres du célèbre journal américain Bloomberg ce dernier prévoit un marché de plus de 678 milliards de dollars de capitalisation d’ici 2024, soit un taux de croissance annuelle de 39.4%. Toutefois ceci ne reste que des estimations. Il faudra attendre une adoption massive du grand public et des services adaptés aux besoins des utilisateurs, pour voir ce marché se développer.

En définitive, le marché des métavers est selon nous une opportunité intéressante pour les investisseurs qui souhaitent spéculer sur l’adoption des univers virtuels.

Il est important de rappeler que malgré des performances supérieures à la moyenne du marché, les valeurs technologiques et l’innovation en général restent des volatils et donc risqué par définition. Vous savez maintenant tout sur les actions Metaverse à surveiller et comment en acheter

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
 

eToro est une plateforme multi-actifs qui propose à la fois d'investir dans des actions et des crypto-actifs, ainsi que de négocier des CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et s'accompagnent d'un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 74 % des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi dans chaque position.

Cette communication est destinée à des fins d'information et d'éducation uniquement et ne doit pas être considérée comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Le Copy Trading ne constitue pas un conseil en investissement. L'investissement et la conservation des crypto-actifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Pas de protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC ne propose pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations publiques non spécifiques à une entité sur eToro.xx

Jules Rambaldi

Jules Rambaldi

Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général

Nos derniers articles