Résultats financiers Apple : un bilan mitigé pour le géant californien
Actualités

Résultats financiers Apple : un bilan mitigé pour le géant californien

4 Minutes de lecture

La 1ère capitalisation boursière au monde, Apple Inc a publié hier ses résultats pour l’année fiscale 2022. Si ses concurrents du secteur technologique ont subi une baisse du cours de leurs actions post-annonce, la marque à la pomme fait exception. Zoom sur les résultats du géant californien et les tendances à retenir.

Chiffres clés de l’entreprise Apple pour l’année fiscale en cours

Vous trouverez ci-dessous les indicateurs clés présentés par l’entreprise lors de sa dernière présentation de résultats opérationnels :

  • Chiffre d’affaires sur les 3 derniers mois : 90.8 milliards de dollars soit +8% sur les 12 derniers mois
  • Dividendes par action sur les 3 derniers mois : 1.29$ par action soit +4% sur 1 an.
  • Chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois : 394.3 milliards de dollars soit +8% sur les 12 derniers mois
  • Dividendes par action sur les 12 derniers mois : 6.11$ par action soit +9% sur 1 an.

Pour ceux qui souhaitent plus de détails sur les résultats opérationnels de chaque produits voici un récapitulatif des ventes annuelles par produit :

  • Revenus des smartphones iPhone vendus sur 1 an : 42.6 milliards de dollars en 2022. soit une augmentation de 9.6% sur 1 an. Les estimations de marché prévoyaient 43.21 milliards de dollars sur l’année.
  • Revenus des ordinateurs Mac vendus sur 1 an : 11.51 milliards de dollars de recettes, soit une hausse de 25.39% sur 1 an. Les estimations de marché prévoyaient 9.36 milliards de revenus sur l’année.
  • Revenus des iPads vendus sur 1 an : 7.17 milliards de dollars de recettes en 2022, soit une baisse de 13.06% sur 1 an.
  • Revenus des produits accessoires sur 1 an : 9.65 milliards de dollars de recettes en 2022, soit une hausse de 9.85% sur 1 an.
  • Revenus des services Apple: 19 milliards de dollars de recettes, soit une hausse de 4.9% sur 1 an.
  • Marges opérationnelles annuelles : 42.3% versus 42.1% estimés.

👉 Découvrez également notre guide sur Apple : Acheter Action Apple - Guide complet avant d'investir

À la suite de la publication des résultats, Tim Cook, directeur général de la multinationale ajoute :«Les résultats record de ce trimestre témoignent des efforts constants d’Apple pour innover, offrir de nouvelles possibilités et enrichir la vie de ses clients […] Comme toujours, nous sommes guidés par nos valeurs et nous les exprimons dans tout ce que nous faisons, qu’il s’agisse de nouvelles fonctionnalités favorisant la confidentialité et la sécurité de nos utilisateurs ou d’outils qui améliorent l’accessibilité, dans le cadre de notre engagement de longue date à créer des produits pour tous. »

Le directeur financier (CFO) d’Apple Luca Maestri affirme également que : « Nos résultats du troisième trimestre continuent de démontrer notre capacité à gérer efficacement nos activités malgré un environnement opérationnel difficile. Ce troisième trimestre a enregistré un chiffre d'affaires record et notre base installée d’appareils actifs a atteint un niveau inédit dans chaque segment géographique et catégorie de produits. »

Le CFO s’adresse également aux investisseurs : « Au cours du trimestre, nous avons généré près de 23 milliards de dollars de flux de trésorerie, reversé plus de 28 milliards de dollars à nos actionnaires et continué d’investir dans nos plans de croissance à long terme. »

Explications et analyse des résultats opérationnels d’Apple en 2022.

Lors de la session de questions réponses, le conseil de direction a apporté quelques explications pour illustrer les chiffres précédemment cités :

  • Les résultats opérationnels ont été fortement impactés par les taux de change : l’entreprise estime avoir perdu près de 600 points (6%) de revenu avec la hausse du dollar versus les autres monnaies nationales.
  • La hausse de revenus de l’iPhone peut s’expliquer par une augmentation du prix moyen des smartphones de la marque à la pomme. Comme le rapporte le Wall Street Journal, le prix moyen d’un iPhone en juin 2022 s’élevait à 954$ l’unité soit hausse de plus de 20% comparativement au prix moyen de 2019 selon les Consumer Intelligence Research Partners.
  • Malgré cette hausse des ventes de smartphones sur 1 an, la croissance des ventes diminue. Cette dernière s’élevait à 16% en 2021. Ceci peut aussi s’expliquer par une baisse de la demande du marché asiatique et particulièrement de la Chine qui encore aujourd’hui subit les conséquences économiques de sa gestion du Covid-19.
  • La hausse de vente de Mac reste surprenante : si l’on prend en compte les difficultés rencontrées par les fournisseurs partenaires, les fonderies de microprocesseurs et les entreprises concurrentes comme Microsoft qui ont rencontré une baisse de la demande suite à la hausse du prix des matières premières et une baisse de la demande des consommateurs.

Si le cours de l’action a enregistré une forte volatilité hier entrainant une chute du prix jusqu’à 136$ le cours de l’action a aujourd’hui fortement rebondi. L’action APPL enregistre à l’écriture de ces lignes une croissance journalière de +5.29% pour atteindre le seuil symbolique des 150$ par action.

Si l’on prend en compte les conditions de marché et l’état de la chaine d’approvisionnement des produits Apple, l’entreprise réalise selon nous une performance positive malgré le recul de sa croissance sur 1 an.

Investir dans les CFD comporte des risques de pertes de capital important. Pensez à n'investir que de l'argent que vous êtes prêt à perdre

En tant que 1ère capitalisation boursière du marché, Apple sert de thermomètre de la bourse américaine. Si l’inflation et les tensions entre l’Occident (Europe et États-Unis) et le bloc communiste ( Russie et Chine) continuent de ralentir la croissance des marchés financiers, l’action Apple semble bien résister aux aléas économiques.

Depuis le début de l’année l’action, recule de seulement -16% versus -25% pour le S&P500 ou -31% pour le Nasdaq.

En définitive, dans les prochains mois, Apple devra rationaliser ses coûts afin de “passer l’hiver”. En effet si l’Allemagne a déjà annoncé une récession en 2023, les membres de l’Europe subissent les conséquences de la guerre en Ukraine tandis que la Chine fait face à plusieurs défis, notamment une crise de son secteur immobilier et des tensions commerciales autour du secteur technologique avec les États-Unis. Affaire à suivre.

Les informations fournies dans cet article ont pour unique vocation d’être informatives. Sous aucun prétexte, elles ne peuvent être considérées comme des prestations de conseils en investissement financier ou des incitations à investir dans un quelconque produit financier. Investissons.fr a fait des recherches préalables sur les instruments et services financiers évoqués dans cet article, mais ne pourrait en aucun cas être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causée suite à l’utilisation de ces instruments ou services. Le lecteur est le seul responsable de l’exploitation de l’information fournie et doit impérativement faire ses propres recherches avant d’entreprendre toute action d’investissement.
96 posts

About author
Après avoir validé un Bachelor of Science HES-SO en hôtellerie et professions de l'accueil, Jules fait ses premiers pas dans l'investissement grâce aux cryptomonnaies et à la finance décentralisée. Passionné par les nouvelles technologies et l'innovation, il traite des sujets relatifs aux finances personnelles, aux crypto-monnaies, aux marchés financiers et à l'investissement en général
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Actions

Acheter action Apple : Guide complet pour investir